poutine tele

На полуострове собираются блокировать сайты "экстремистского" содержания и прекращать деятельность сайтов, распространяющих "опасный" контент.

http://www.unian.net/politics/903198-rossiya-usilit-tsenzuru-v-kryimu.html

Alexandre Jarov, directeur du Service Fédéral russe de surveillance dans le domaine des communications, des technologies d’information et des médias promet de « nettoyer » la Crimée de toute information nocive. Les sites à contenu extrémiste ou diffusant des nouvelles de nature dangereuse seront bloqués.

Axionov, 1er bouffon ministre de la Crimée annexée : « La situation s’est déjà beaucoup améliorée depuis que nous sommes passés aux standards russes. Nous sommes heureux de ne plus subir l’effet délétère d’une télévision qui ne ressemble à rien, maintenant les gens d'ici sont toujours de bonne humeur. Malheureusement, dans le sud-est de l’Ukraine, il n'est plus possible de recevoir les télés russes : les gens subissent la propagande constante de chaines ennemies qui déforment la réalité et donnent des évènements qui se déroulent en Ukraine une version mensongère. Je suis sûr que notre collaboration avec le service de surveillance russe portera ses fruits et que nous pourrons bientôt offrir aux habitants du sud-est de la Crimée des informations fidèles à la vérité. Le mois prochain sera constituée une annexe territoriale du Service de surveillance russe pour la Crimée qui contrôlera le travail des mass médias. »

(Le 21 mars, Grigory Ioffé, vice-président du parlement de la Crimée annexée, avait déjà déclaré que seraient prochainement votées des mesures pour combattre les médias financés par l’étranger.)