Hier matin le triste sire Vladimir Soloviov, sur les ondes russes de Vesti.fm, s'était lancé dans une violente diatribe contre ces séparatistes qui demandent l'aide de Moscou et ne font rien : "On en a marre, comment voulez-vous que la Russie intervienne, si vous ne faites rien ? Vous criez Moscou ! Moscou ! Mais où sont vos leaders, vous avez l'air d'être si peu nombreux à faire le piquet devant les bâtiments administratifs. Merde, prenez l'exemple sur la Crimée, ils ont fait le boulot eux-mêmes, vous attendez quoi ?"

J'ai tendu l'oreille. Le stipendié avait l'air de refléter un changement d'atmosphère ...

Le soir même, il interrogeait Lavrov : Comment aider nos pauvres compatriotes des oblasts de l'est ? (Au mépris avait succédé une sympathique inquiétude ...) Ne faudrait-il pas leur apporter un véritable soutien ? 

Et Lavrov de répondre : Mais il faudrait une décision de l'ONU pour que nous envoyions nos forces pacificatrices. nous sommes des légalistes ! Maintenant, évidemment, si une menace de guerre de civile se dessinait ...

Ce soir, nous avons le résultat.