Difficile pour une journaliste de Canal 5 de travailler en direct à Odessa. Elle est agressée par une passante qui l'insulte puis la moleste. 

http://news.liga.net/video/politics/1619871-v_odesse_na_zhurnalistov_napali_v_pryamom_efire.htm

ishot-1

La procureure de Crimée Poklonskaïa lit au leader du mouvement tatar Tchoubarov l'avertissement suivant : "Suite aux désordres que vous causez à la frontière Criméo-Ukrainienne, le Parquet de Crimée vous met en demeure de cesser vos agissements extrémistes. En cas de récidive, le Medjlis (l'assemblée légale des Tatars de Crimée) sera interdit en Crimée, selon les lois en vigueur dans la Fédération de Russie." Tchoubarov proteste, parle en même temps qu'elle et déclare que cet avertissement n'a aucune valeur car il ne lui a pas été lu en tatar, une des langues d'état de la Crimée.

http://www.youtube.com/watch?v=VXMAmPxURFA#t=99