ishot-4

Matveï Ganapolsky (Echo de Moscou). A lire ou écouter ici : 

http://echo.msk.ru/programs/replika-ganapolskiy/1320152-echo/

Lougovoï, un député du parti de Jirinovsky, vient de déposer un projet de loi stipulant que les Russes ayant d’autres passeports que celui de leur patrie doivent en faire la déclaration au Service des Migrations. En cas de dissimulation, le contrevenant est passible de sanctions pénales ou administratives. Cette idée plait beaucoup aux députés de la Douma, d’autant plus que cela concerne TOUS les citoyens russes et c’est une belle façon pour eux de se venger d’être les seuls auxquels les sanctions occidentales sont appliquées ou vont l’être.

Cette loi n’a rien d’extraordinaire, mis à part le fait qu’il faut s’auto dénoncer. D’ailleurs, de nombreux états demandent à leurs citoyens s’ils ont le passeport d’un autre pays, ils ont en effet le droit de savoir, surtout quand s’agit de fonctionnaires ou de personnes travaillant pour la Défense, si ceux-ci possèdent la double nationalité. Je vous conseille donc de multiplier maintenant les passeports et les permis de séjour de pays étrangers car le rideau de fer tombe irrévocablement et ce ne sera bientôt plus possible. Mais ne vous faîtes pas d’illusion : la possession d’un autre passeport sera utilisée contre vous : vous êtes dans l’opposition, vous postulez à une fonction gouvernementale ? La boîte à zombis qu’est devenue la télévision glapira que vous êtes un agent de l’étranger. Comment, vous ne saviez pas qu’on ne jouerait jamais franc-jeu avec vous ?

En résumé, ayez ou n’ayez pas un second passeport, c’est votre affaire. Mais sachez que si vous possédez le passeport d’un autre pays et même si vous l’avez signalé, vous pourrez partir où vous voudrez. Mais pas les députés et autres gens du pouvoir. Parce qu’ils sont sur des listes noires et que cela les rends fous !