ishot-7

http://www.youtube.com/watch?v=OoKEjA-uLPY&feature=youtu.be

Rinat Akhmetov, il y a à peine deux heures : « Mes chers compatriotes ! Aujourd’hui les habitants de Marioupol voulaient faire une marche de la Paix, plus de 50.000 s’y préparaient, à ce qu’on m’a dit, et rien qu’à Marioupol ! Et sans doute des millions dans le Donbass ! Pourquoi ? Parce que les gens sont fatigués de vivre dans la peur de tomber sous des balles en sortant de chez eux.

Dans les villes du Donbass règnent le banditisme et la criminalité. Est-ce cela, une vie paisible ? Est-ce cela, une économie forte ? Est-ce cela, un travail et un salaire dignes ? Non ! Voilà pourquoi ils voulaient faire cette marche de la Paix. Mais j’ai appris ce matin que des mitrailleuses étaient apparues dans la ville et qu’on allait tirer sur ces paisibles manifestants. J’ai immédiatement appelé les directeurs de nos entreprises pour leur demander de reporter cette marche car la vie humaine est le plus précieux des biens et je ne permettrai jamais que soit versé le sang.

Reporter, mais pas annuler ! Car si nous renonçons, c’est tout le Donbass qui sera en sang ! A tous, je vous le dis : on ne s’arrêtera pas, elle ne nous fait pas peur,  cette pseudo république de Donetsk. Dites-moi, s’il vous plaît, qui dans le Donbass connaît un seul des représentants de cette république ? Qu’ont-ils fait pour notre région, quels emplois ont-ils créés ? Se promener avec des armes dans les villes du Donbass, c’est pour défendre les droits des habitants du Donbass contre le pouvoir central ? Le vol, le pillage, les enlèvements, c’est pour assurer le bonheur de notre région ? Non ! C’est une lutte contre le Donbass, c’est le génocide du Donbass ! Et je ne permettrai pas qu’on détruise le Donbass !

Je suis né ici, je vis ici. Voilà pourquoi je veux que nous nous unissions dans un but commun, pour un Donbass sans armes, un Donbass sans cagoules, un Donbass sous un ciel paisible ! Les représentants de la pseudo république se sont aujourd’hui emparés de lignes de chemin de fer, ils n'ont pas seulement arrêté la circulation des trains, ils ont arrêté le cœur du Donbass ! Sans le chemin de fer l’industrie du Donbass va mourir. Et c’est notre région qui mourra, notre industrieuse patrie !

J’appelle donc tous les collectifs ouvriers à manifester demain sur leur lieu de travail en signe d’avertissement. Cette action commencera à midi au son des sirènes dans toutes les usines du Donbass. Pour la paix et contre les effusions de sang. Tant que nous n’obtiendrons pas gain de cause, les sirènes retentiront chaque jour à midi dans tout le Donbass et j’appelle les automobilistes et tous les patriotes à se joindre à notre action. »