ishot-1

Боевики на КамАЗах привезли на Донбасс около сотни российских спецназовцев - батальон "Азов"

http://www.unian.net/politics/926594-boeviki-na-kamazah-privezli-na-donbass-okolo-sotni-rossiyskih-spetsnazovtsev-batalon-azov.html

Iaroslav Gontchar, commandant du bataillon Azov : "Cette nuit, entre 2 et 3 heures, la colonne de camions kamaz qui était entrée la veille sur le territoire ukrainien a fait un aller-retour en Russie et a ramené de Novaïa Nadejda un nouveau groupe de 100 combattants. D'après nos informations, il s'agit de cadres militaires de l'armée russe. Ils sont maintenant à Sniejnoïe, dont ils comptent faire un bastion de résistance : creusement de tranchées, installation de pièces d'artillerie sur le toit des maisons sur la rue Lénine. Aux abords de la ville a été positionné un barrage de mitrailleuses."

Le site séparatiste de Sévastopol propose une carte des poste-frontières contrôlés par les terroristes : http://colonelcassad.livejournal.com/1619658.html

frontière

Une déclaration hier du fou de guerre Strelkov : 

http://www.youtube.com/watch?list=UU-5d-QB8E4X9YYtRvU0We8A&v=UofIo0vvoNk#t=135

Je résume : "On se bat, on se battra, mais les forces ne sont pas égales : la junte de Kiev a tout, elle utilise même des bombes à fragmentation et nous, on combat presque à mains nue, la Russie doit nous aider ! Je ne dis pas ça parce que nous avons peur, mais c'est à la vie des pauvres habitants que je pense, la Russie ne peut pas les abandonner ! Tous les médias sont à la solde des fascistes ukrainiens, ils mentent sur ce qui se passe, ils ne disent pas que ces fascistes sont des lâches qui fuient le combat, tirent de loin et préfèrent s'attaquer aux civils innocents."

Cette lamentation plaintive prouve l'inquiétude des terroristes après les déclarations de Poutine en France. Ils devraient pourtant être rassurés : "contrôle des frontières", déclare le guébiste quand il est à l'étranger ? Sur le terrain, la frontière russo-ukrainienne est de plus en plus une passoire ...