ishot-6

Une petite foule bruyante crie à la trahison quand les participants à la réunion tripartite veulent rejoindre leurs voitures. Des femmes agitent des pancartes avec les portraits des morts pour la patrie (entendez ceux de "la république machin"), elles invectivent Koutchma et Choufritch. On comprend vite, Charikov n'ayant pas son gilet pare-balles, que cette mini-émeute est bien orchestrée : il fallait montrer que la population de Donetsk (enfin, cette poignée de manifestants) ne veut pas qu'on l'abandonne aux mains de la "junte" de Kiev : 

http://www.youtube.com/watch?v=i3RB6CZeODc

Voici maintenant la dernière déclaration de Tsariev-Charikov :  

http://www.youtube.com/watch?v=y8b34j81jUM 

Царев: Переговоры возможны только после вывода украинской армии из Донбасса

"Au nom de notre mouvement, le Front National, je salue ces premières consultations non-officielles pour réguler la situation dans le sud-est de l'Ukraine. Mais Kiev doit mener les pourparlers avec les leaders des républiques de Donetsk et de Lougansk et les représentants des villes et des usines que son armée a détruites. Nos conditions :

1 - La Garde Nationale, les bandes armées illégales de Kolomoïsky et du Secteur Droit, les unités de l'armée ukrainienne coupables de l'assassinat de paisibles habitants doivent quitter le territoire des républiques de Lougansk et de Donetsk.

2 - Le gouvernement de Kiev doit payer des compensations aux familles de ceux qu'il a assassinés.

3 - Le gouvernement de Kiev doit payer des compensations aux paisibles habitants dont il a détruit les appartements et les maisons.

4 - Le gouvernement de Kiev doit payer des compensations aux municipalités pour les dégats qu'il a causés aux infrastructures communales.

5 -  Le gouvernement de Kiev doit payer des compensations aux propriétaires des entreprises et des usines pour les dégats et les pertes qu'il leur a causés.

6 - Acceptation par le président ukrainien de reconnaître par acte constitutionnel notre statut de républiques.

7 - Amnistie de tous les insurgés et de tous les prisonniers politiques se trouvant dans les prisons ukrainiennes."

ishot-7

Et voici celle de Goubariev, le "gouverneur" autoproclamé de Donetsk : 

http://colonelcassad.livejournal.com/1633814.html

"Concernant ces fameux pourparlers, je refuse d'y prendre part alors que l'artillerie bombarde Slaviansk. Ma position n'a pas changé :

1 - Les connards d'Ukrainiens retirent leur armée.

2 - Les connards d'Ukrainiens reconnaissent les deux républiques.

3 - On commence les pourparlers pour le démantèlement pacifique de l'ex-Ukraine.

Et j'ajoute deux conditions supplémentaires :

1 - Kolomoïsky, Avakov et Lyachko se rendent aux insurgés et on les envoie au tribunal de La Haye.

2 - Akhmetov rend au peuple tous ses biens et fout le camp."