ishot-4

Военные атташе ОБСЕ осмотрели российский Донецк после обстрела. 

http://www.rg.ru/2014/07/15/reg-ufo/attahe-anons.html

Des attachés militaires de l'OSCE, à la demande de la Russie,  sont en train de visiter le "petit Donetsk", une ville de l'oblast de Rostov en Russie située à la frontière russo-ukrainienne. On montre à ces experts, ainsi qu'aux journalistes étrangers qui les accompagnent, les dégâts "causés par l'armée ukrainienne" le 13 juillet. On les laisse s'attarder près du trou de l'obus qui a tué un Russe de 45 ans, père de 4 enfants, et blessé deux femmes. Le procureur de la ville, Dmitri Aristarkhov, leur explique que c'était un obus de 120 mm, et qu'il en est tombé 6 autres sur cette banlieue de la ville. Les excursionnistes demandent d'où ils ont été tirés, le guide touristique, euh pardon, le procureur répond que cela venait du côté ukrainien et qu'il en a la preuve. L'attaché militaire allemand, le général de brigade Reiner Schwalb, déclare qu'il est de toute importance de savoir qui a tiré ces obus, qu'il a de la compassion pour toutes les victimes de cette attaque et qu'il est très satisfait de voir la bonne volonté avec laquelle la partie russe répond à toutes les questions sans rien cacher. Le rapport de ces experts sera rendu public au début de la semaine prochaine. 

 http://korrespondent.net/ukraine/politics/3392858-ukrayna-nazvala-provokatsyei-pryhlashenye-rossyei-myssyy-obse

Le Ministère des Affaires Etrangères ukrainien considère cette visite comme une provocation dont le but est de désorienter ces experts en les préparant psychologiquement à considérer l'Ukraine comme étant le pays agresseur. Une telle mission n'a de sens que si elle est effectuée des DEUX côtés de la frontière et dans le cadre d'un cessez-le-feu des DEUX côtés.