Hier, Antyouféïev, le KGBiste de Donetsk, suppliait Jirinovsky de plaider sa cause à Moscou, car la république machin avait besoin d'aide. Il va être content : ЛДПР предлагает организовать для Депардье официальную поездку в районы с беженцами из Украины.

http://www.komitet2-22.km.duma.gov.ru/site.xp/052057124056057055.html

Iaroslav Nilov et Igor Lebedev (du LDPR, le parti de Jirinovsky) ont adressé à Constantin Romodanovsky, directeur du Service des Migrations, à Vladimir Médinsky, ministre de la Culture et à Oleg Dobrodéïev, directeur du holding media VGTRK la demande suivante :

« Il y a un an et demi Gérard Depardieu est devenu citoyen russe et, à de nombreuses reprises, il s’en est félicité dans notre presse. On a pu le voir jouer dans le feuilleton « Je suis fier d’être russe » et nous croyons savoir qu’il compte se lancer dans la production de vodka, créer une chaine de restaurants et un centre culturel.

Nous pensons qu’aujourd’hui, dans le contexte de cette guerre informationnelle agressive, son opinion en tant que citoyen russe au sujet des évènements en Ukraine sera entendue en Europe et dans le monde entier. Ses positions citoyennes trouveront certainement un large écho dans les médias étrangers. Cela en fera sans doute réfléchir certains, qui verront peut-être ensuite la situation sous un autre angle.

C’est pourquoi nous proposons d’organiser pour Depardieu un voyage officiel dans les régions frontalières avec l’Ukraine, là où arrivent les réfugiés, ou bien une rencontre, toujours avec des réfugiés ukrainiens, mais dans une autre région de Russie. La catastrophe du Boeing a compliqué encore davantage une situation déjà difficile, mais comme l’accompagnement médiatique des événements est primordial, le LDPR considère que la Russie doit jouer un rôle plus actif en utilisant tous les moyens en sa possession. Le LDPR s’engage à prendre sur lui l’organisation de ce projet. » 

ishot-1