terminator

Les Kamaz essaiment ... Je reproduis ici les infos données ce matin par Tarkan "Le convoi de Vladimir, épisode 15 : 

- manifestement, une partie du convoi a quand même pris direction de Kharkiv.  https://twitter.com/Dbnmjr/status/499703160693616642 (photo prise au poste frontière ukrainien) 

- le convoi qui pue (excellente expression pour le définir Boreas !) a été vu il y a quelques heures au Nord De Millerovo sur la M4.  https://twitter.com/TomBartonJourno/status/499768248477708288 
Si cette info est vrai, cela signifie 2 choses : 

- jamais vu des Ural, camion en dotation dans l'armée russe, faire dans l'humanitaire, jamais! D'ailleurs, il n'y a aucun Ural dans le convoi qui a pris direction de Kharkiv. 

 

troie

- Millerovo, cela signifie qu'il se dirige vers Rostov, dans le pire des cas, il prend direction Donetsk (Russie), pour Krasnodon. Et donc aucun contrôle des autorités ukrainienne. Au mieux, il prend direction Snizhne, et il sera controler, peut être pas au saut de la frontière, mais il le sera. Et en espérant que les Grad russe se taisent sur ce coup là... 
Quel imbroglio!!! Pourquoi avoir bâché ces camions si il n'y a rien à cacher? Des céréales, du sucre, des générateurs, de la flotte en bouteille, ce ne sont pas des denrées périssables, et il fait un temps magnifique en ce moment, 35°C !!!"

Chez les terroristes de Lougansk, on apprend que Bolotov a démissionné. Il est déjà à Moscou. 

Quant à l'aide humanitaire ukrainienne, ses camions (qui n'ont rien de militaire, eux !) viennent de traverser Kharkiv et se dirigent vers Lougansk.

convoi ukr

Aux dernières nouvelles, le compte tweeter de Medvedev a été piraté :

medvedev

"Je quitte le gouvernement, j'ai honte de son action. Pardon."

Le journaliste russe Aïder Moujdabaïev écrit sur son compte Facebook : «Libérez le journaliste Sténine* ! Libérez l’aviatrice ukrainienne Savtchenko et le réalisateur Sentsov ! Libérez les journalistes russes du mensonge et de la bassesse dans lesquels se vautre notre profession ! J’ai vu mes collègues de Ria Novosti manifester pour la libération d’Andreï Sténine. Quand manifesteront-ils pour protester contre la censure et le rôle de soldats qu’on leur fait jouer dans cette guerre non déclarée contre l’Ukraine, quand diront-ils non à cette propagande qui a rendu fasciste notre propre peuple ?

Quand chacun de nous dira-t-il "je ne veux plus mentir", quand nous extirperons-nous de ce bordel honteux où nous avons vendu notre profession, où nous nous sommes vendus nous-mêmes ? Pourtant, on ne nous ni battus ni torturés, on nous a juste payés. Je ne peux pas imaginer une plus grande honte. Mes ex-amis ont été décorés en secret par le Kremlin pour leur travail sur la Crimée et ils ont peur de le révéler, car ils savent que c’est la récompense pour s’être prostitués. Je sais bien que ce ne sont que des mots et qu’on ne fera pas ce que devrait nous dicter la morale : demander pardon au peuple ukrainien et cesser de monnayer notre conscience. Nous irons jusqu’au bout de ce chemin qui nous conduira vers notre propre Nuremberg. Tant pis pour nous. Plus tard, nous aurons honte devant nos enfants et nos petits-enfants : ils trouveront les mots pour qualifier ce que nous avons fait. Que vaudra l’argent que nous avons accepté devant leur mépris et leur condamnation ? C’est une vieillesse honteuse qui nous attend … Le journalisme russe est mort.

(*Sténine a disparu depuis plusieurs jours, la Russie affirme qu'ul a été arrêté par le SBU, ce que l'Ukraine dément. Il s'est illustré par des reportages photo montrant complaisamment et avec insistance des soldats ukrainiens torturés par les terroristes. Ces scènes de torture sont reproduites avec gourmandise sur les sites terroristes.)