ishot-6

Верховная Рада Украины во вторник намерена ратифицировать текст соглашения об ассоциации Украины с Европейским Союзом.

http://www.president.gov.ua/ru/news/31232.html

La Rada ukrainienne ratifie aujourd’hui à 13 heures (heure de Kiev) l’accord d’association avec l’Union Européenne. L'implémentation de son volet économique durera jusqu'au 31 décembre 2015. Cette décision a été prise à la suite de la rencontre entre le commissaire pour les questions commerciales de l'UE Karel De Gucht, le ministre des affaires étrangères ukrainien Pavlo Klimkine et et le ministre du développement économique de la Russie (!) Alexeï Oulyoukaïev. 

ishot-7

Hier soir, Poutine tenait le standard au Kremlin : il a appelé Merkel et Barroso et, selon son service de presse, "l'accent a été mis sur la réalisation pratique de la consultation tripartite du 12 septembre à Bruxelles concernant le report de l'accord d'association de l'Ukraine avec l'UE."

http://odnako.su/news/ukraine/-173478-putin-merkel-i-barrozu-obsudili-otsrochku-primeneniya-soglasheniya-ob-associacii-ukrainy-s-es/

iatseniouk

Iatséniouk, le chef du gouvernement ukrainien : "Medvedev a déclaré aujourd'hui que la Russie souhaitait que le parlement ukrainien reporte l'entrée en vigueur de l'accord. J'affirme officiellement que l'accord d'association, dans son volet politique aussi bien qu'économique, entrera en vigueur dès sa signature et que nous n'accepterons aucun compromis." 

http://economics.unian.net/finance/984592-ukraina-nachnet-implementatsiyu-assotsiatsii-s-es-na-vtoroy-den-posle-ratifikatsii-yatsenyuk.html

porochenko

Porochenko a soumis à l’examen de la Rada un projet en 10 points sur un « statut spécial temporaire» d’une durée de 3 ans pour les territoires contrôlés par les terroristes. Il y est question d’autogestion, d’amnistie pour les "combattants" et de la possibilité de créer une "milice populaire" constituée de ces mêmes "combattants". Les premières consultations avec les différentes fractions politiques de la Rada montreraient qu'il y aurait assez de voix pour que ce projet soit voté.

http://www.pravda.com.ua/rus/news/2014/09/15/7037825/ 

(Il est certain qu'une mauvaise paix vaut mieux que la guerre, mais à ce point-là ! De toute façon, cela restera lettre morte pour les terroristes ...)

commission

En ce qui concerne les élections législatives anticipées du 26 octobre prochain, les différents partis ont déposé leurs listes. Quelques noms parmi les plus connus : Bloc de Porochenko : Klitchko, Youri Loutsenko, Moustafa Djémiliev et deux journalistes, Sergueï Lechenko et Moustafa Nayem.

http://glavred.info/politika/v-bloke-poroshenko-nazvali-pervuyu-dvadcatku-290181.html

Parti de Timochenko : Nadya Savtchenko (actuellement emprisonnée en Russie) et Igor Loutsenko.

http://glavred.info/politika/savchenko-vozglavila-izbiratelnyy-spisok-partii-timoshenko-290165.html

Le parti Svoboda de Tiagnybok présente la même liste qu'à chaque élection.

http://tv5.zp.ua/news/1500/Stal-izvesten-spisok-partii-Svoboda-na-parlamentskih-vyborah

Le nouveau parti Samopomitch, crée par le maire de Lviv, a  choisi de ne présenter que des candidats qui n'ont jamais été députés : Anna Gopko, une célèbre activiste et Semen Sementchenko.

http://samopomich.ua/

Le Front National de Iatséniouk : Tatiana Tchernovol, Tourtchinov, Parouby, Avakov et deux combattants de bataillon Tétérouk et Béréza.

http://glavred.info/politika/nazvana-pervaya-desyatka-narodnogo-fronta-yacenyuka-turchinov-chornovol-i-dva-kombata-290161.html

Le parti Radical : Lyashko, Melnitchouk (commandant du bataillon Aïdar).

Secteur Droit (le leader Dmitri Iaroch en est absent) : Tarassenko, la journaliste Elena Belozerskaïa et le commandant de la 93ème brigade Oleg Mikats.

Position citoyenne : Anatoly Gritsenko (les autres ne sont pas des noms connus).

Quant au parti des Régions, comme je l'avais déjà signalé, il refuse de participer à cette élection, il préfére faire ses coups en douce dans les coulisses en formant un gouvernement alternatif ... 

Et enfin le Parti de l'opposition de Sergueï Larine, formé à partir de transfuges du parti des Régions qui se sont essaimés en micropartis pour égarer leurs électeurs : Parti du Développement, Centre, Nouvelle Politique, Neutralité d'état, Ukraine en avant et Ukraine ouvrière. Ils n'ont pas encore rendu publique leur liste.