ishot-2

Je voulais consacrer mon billet d'aujourd'hui au scandale de la mission de l'OSCE dans le Donbass, Benoit et Tarkan ayant été plus rapides, ils seront mes co-rédacteurs. Voici leurs commentaires :

ishot-1

Benoit : "L'OSCE s'est largement discrédité depuis le début de leur observations. Les convois traversant la frontière, vus par les journalistes mais pas par l'OSCE. L'OSCE qui boit son café tranquille en terrasse au lieu d'être sur le terrain. L'OSCE qui se tape dans le dos avec des séparatistes ... La liste est longue. L'OSCE constate ce qui l'arrange mais surtout ne constate quasiment rien ou très mal. L'OSCE arrive toujours plusieurs heures après un évènement, les "journaleux" de RT arrive en 10 minutes. Bizarre, non ? L'OSCE fait l'objet de railleries bien méritées sur les réseaux"

ishot-3

Tarkan : "Au début je les croyais manipulés ces pauvres bougres, mais maintenant, ça va bien 5 minutes. Il n'y a aucune figure forte dans ce machin, ce qui fait que chacun fait ce qu'il veut, le tout dans une mollesse incroyable. Le fait de n'avoir jamais constaté un seul franchissement de frontière de la part de convois d'armes en dit long. On s'inquiète de la présence d'armes lourdes, mais personne ne pose la question qui fâche : d'où viennent-elles?"

ishot-4

J'ajoute quelques liens :

L'OSCE commence à voir "quelque chose" : 

http://top.rbc.ru/politics/09/11/2014/545eaf93cbb20f757af633b3

Mais elle n'enquête pas, ce n'est pas sa mission, elle est juste là pour constater les faits. 

http://glavnoe.ua/news/n199421

ishot-5

Elle affirme toutefois que les enfants de l'école 63 ont été tués par un tir ukrainien. Elle n'enquête pas, mais elle sait. Un petit coup d'oeil ici pour voir le véritable travail d'investigation d'Ukraine@war qui prouve que le tir ne pouvait pas venir du nord-ouest, mais bien de l'est, où se trouvent les terroristes :

osce1

L'auteur de cette très sérieuse enquête demande à l'OSCE de corriger son raisonnement si elle a d'autres éléments à apporter, il est prêt à les entendre. Silence radio. L'OSCE a quitté les lieux. Trop dangereux. Il paraît qu'il y a des inconnus qui tirent ...

osce2