ishot-1

Venant de toute la Russie, des mères de soldats russes arrivent à Rostov, elles sont  à la recherche de leurs fils envoyés se battre en Ukraine.

http://www.unian.net/world/1018783-v-rossii-nachalsya-massovyiy-bunt-soldatskih-materey.html

La presse ukrainienne parle de « la révolte des mères », annonce que Moscou bloque le téléphone et les messageries électroniques avec la ville et que le Ministère de l’Intérieur envoie dans la région des détachements spéciaux. Les médias officiels russes sont silencieux.

odessa2

Un antimaïdan s’est tenu hier dimanche à Odessa sur le champ de Koulikovo. "Foutez le camp d'Odessa, maudits Banderovtsy !"

https://www.youtube.com/watch?v=P1h2r1prn0c&list=UUt94dhpYV06IMOTXcGXt3eQ

Manifestement, c'est la ligne que Poutine a décidé désormais d’adopter : noyauter l’Ukraine de l’intérieur, comme il y a un an quand il utilisait  le Parti des Régions. 

Je poursuis la chronologie de Maïdan, et je découvre d'étranges correspondances dans les dates :

9 décembre 2013 : ultimatum d'Azarov pour faire cesser les manifestations, 9 décembre 2014 : cessez-le-feu dans le Donbass (théoriquement, très théoriquement ...)

6 décembre 2013, à son retour de Chine Ianoukovitch fait une halte à Sotchi, 6 décembre 2014, à son retour du Kazakhstan Hollande fait une halte à Moscou.

8 DECEMBRE 2013

million

barricades neige

Sur Maïdan, ils sont plusieurs centaines de milliers à midi pour la « Marche du Million ». Le pouvoir a lancé un ultimatum  : la place de l'Indépendance devra être libérée au plus tard le 9 décembre. Les manifestants montent des barricades avec des sacs remplis de neige qu'ils arrosent ensuite.

fleurs

fleurs2

Rue de la Banque, des femmes offrent des fleurs aux policiers. Certains sourient, mais leurs chefs leur interdisent de pactiser.

 

prscène

PR2 Tsariev

Devant le palais Marinsky, le pouvoir tient son propre meeting. Tsariev et Choufritch pérorent sur la scène devant des gens venus de Crimée et du sud-est ukrainien avec des autobus spécialement affrétés par le Parti des régions. Le public : des "budgetnikis" (fonctionnaires) qui n'ont pas eu le choix, des retraités nostalgiques, des marginaux et des chômeurs (payés 200 grivnas la journée).

PR1

LenineA 18 heures, en face de la Bessarabka, des membres de Svoboda attrapent la tête de Lénine au lasso. Quand la statue s'effondre, certains s’acharnent sur elle à coups de masses et de marteaux.

Récit de la journée sur TSN :

Discours de Porochenko : 

https://www.youtube.com/watch?v=RLqBJCls2Ro

Des fleurs pour les policiers : "N'utilisez plus la violence contre nous !" : 

https://www.youtube.com/watch?v=1i4twKEe5MI

balachov

Balachov ironise sur les teneurs de pancartes antimaïdan : 

https://www.youtube.com/watch?v=lRxnEi6aPrA

Balachov filme les innombrables bus qui ont amené les pro-Ianoukovitch à Kiev :

https://www.youtube.com/watch?v=FQhlChDq3RY

Une journaliste de la chaîne indépendante russe Dojd' interviewe des titouchkis :

https://www.youtube.com/watch?v=6VL3cP5ODXM

cosaque