Des étudiants ukrainiens avaient prié sur un ton amical leurs camarades russes de ne pas croire aveuglément à la propagande déversée par leurs médias et d'apprendre à douter et à diversifier leurs sources d'information. C'était là :

https://www.youtube.com/watch?v=kfKvtKN51Eg

Des étudiants russes ont répondu ici :

https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=85114404&x-yt-ts=1422579428&v=Zn69mAzPwjg

C'est une réponse hostile et méprisante, ces jeunes gens ne font que répéter le discours poutinien. Leurs différents rectorats les ont-ils envoyés en service commandé et se prêtent-ils à cette comédie parce qu'ils n'ont pas le choix ?  Je crains que non, leur hargne ne semble pas feinte ...

ishot-10

Vous connaissez bien sûr l'histoire absurde et révoltante de cette mère de sept enfants, Svetlana Davydova, accusée d'avoir révélé un secret d'état ("il y a des militaires russes en Ukraine") et qui risque vingt ans de prison comme traître à la patrie. Le FSB aurait pu l'arrêter dès le mois d'avril, quand ils ont eu vent de son coup de fil au consulat ukrainien (lequel était donc mis sur écoutes). Pourquoi avoir attendu janvier ? C'est qu'elle était alors enceinte, et c'est par "humanisme" qu'a été retardée son arrestation. Par humanisme aussi sans doute que les tchékistes la séparent aujourd'hui de son bébé de deux mois qu'elle allaite ! 

Ce qu'ils n'avaient pas prévu à la Loubyanka : Plus de 10.000 citoyens russes ont signé en quelques heures une pétition demandant qu'on la remette en liberté. C'est peu pour un si grand pays, c'est beaucoup dans une dictature !

elkine 4 flic

"Tout ce que vous pensez sera utilisé contre vous."

nadia

Nadia a commencé sa grève de la faim il y a 52 jours.

Et n'oublions pas Oleg Sentsov, emprisonné depuis le 26 mai.

ishot-1

Chronologie de Maïdan

26 2

26 janvier 2014

7ème jour de protestation rue Grouchevsky. Cérémonie d’enterrement de Mikhaïl Jiznievsky dans la cathédrale Saint Michel à Kiev et de Sergueï Nigoïan dans un village près de Dnipropetrovsk.

https://www.youtube.com/watch?v=oyARZ_KOLN0

https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=85114404&x-yt-ts=1422579428&v=beJKr2feDnM

Des spetsnaz venus de Donetsk sont restés bloqués plusieurs heures par des activistes dans le bâtiment d’une académie militaire des environs de Kiev. Ils parviennent finalement à forcer ce barrage humain et rejoignent la capitale où ils ont été appelés en renfort.

https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=85114404&x-yt-ts=1422579428&v=Vzq-Pmh1TSE

Plusieurs dizaines de manifestants s’emparent dans la soirée du ministère de la Justice rue Gorodetsky sans rencontrer de résistance et commencent à construire des barricades autour.

https://www.youtube.com/watch?x-yt-ts=1422579428&x-yt-cl=85114404&v=e9vUNWlp8QA

https://www.youtube.com/watch?x-yt-ts=1422579428&x-yt-cl=85114404&v=ZdsEweP9iNA

Récit de la journée et de la semaine écoulée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=JWrurSnsY-k

26 1

27 janvier 2014

Arseni Iatséniouk rejette la proposition de Ianoukovitch de diriger le gouvernement. Les contestataires évacuent le ministère de la Justice.

27 1

L’administration régionale est désormais bloquée dans 14 des 25 provinces par les manifestants pro-européens qui ont investi les bureaux des gouverneurs dans dix villes et en contrôlent les abords dans quatre autres. Même si ces actions se déroulent essentiellement en Ukraine occidentale, les autres régions, y compris russophones, sont à leur tour touchées.

ishot-8

Cependant, les forces de sécurité paraissent reprendre l’initiative dans l’Est, recourant à la force contre les manifestants à Dnipropetrovsk, Tcherkassi et Soumy. Des témoins font état de blessés à Zaporijjia, dans le sud, où 3 000 manifestants lancés à l’assaut de l’administration du gouverneur ont été dispersés par la police. Trente-sept contestataires ont au total été arrêtés dans ces quatre villes.

Récit de la journée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=qaXxA30N9VU

28 janvier 2014

28 2

28 1

Session extraordinaire du parlement, le Premier ministre Azarov démissionne, tandis que les récentes lois répressives sont abrogées. Quelques heures seulement après sa démission, Azarov s’envole pour Vienne, où vit déjà son fils, Alexeï, député du Parti des Régions.

28 3

À l'issue d'un sommet entre l'Union européenne et la Russie à Bruxelles, Poutine fustige toute interférence étrangère en Ukraine. Il condamne ainsi la visite prévue à Kiev de Catherine Ashton, la chef de la diplomatie de l'UE : « Je pense que le peuple ukrainien est capable de résoudre ses problèmes par ses propres moyens. La Russie n'interfèrera jamais dans cette crise ».

Récit de la journée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=f6es_d7g7OQ

29 janvier 2014

29 1

ishot-9

La Rada adopte la loi d’amnistie pour les contestataires arrêtés mais l'opposition s’est abstenue, dénonçant les conditions imposées par le parti des Régions, à savoir l'évacuation de certains des bâtiments publics occupés à Kiev. La Russie  avertit Kiev qu'elle pourrait revenir sur son soutien économique. Jirinovsky déclare : "J'ai la solution idéale, il faudrait que les Russes entrent en Ukraine, nos braves garçons du MVD auraient vite fait de nettoyer tout ça."

29 2

Récit de la journée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=cr7COoeZ5Dw

30 janvier 2014

30 1

Le service de presse de Ianoukovitch annonce qu’il est indisponible en raison d'une "maladie respiratoire aiguë". La loi d’amnistie votée la veille à la Rada est rendue publique, on apprend alors qu’elle laisse 15 jours aux manifestants pour libérer les rues et les bâtiments administratifs occupés, sous peine de ne pas être appliquée.

Andreï Portnov, premier adjoint au chef de l’administration présidentielle : «  Les gens peuvent se rassembler sur la Place de l’Indépendance pour y protester pacifiquement,  mais si les dispositions figurant dans ce texte ne sont pas remplies, il perdra automatiquement force de loi».

Les contestataires refusent de quitter les barricades, affichant leur défiance malgré les appels des Européens à l’apaisement après la démission du gouvernement et d’autres concessions du pouvoir.

30 2

Récit de la journée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=1863JpiQH3E

31 janvier 2014

31 1

31 3

Dmytro Boulatov, un des leaders d'Automaïdan, porté disparu depuis le 22 janvier, est retrouvé dans une forêt de la banlieue de Kiev après avoir été retenu dans un endroit inconnu et torturé pendant plus d'une semaine. Il a réussi à rejoindre un village d'où il a appelé au secours. "On m'a crucifié, on m'a coupé une oreille et on m'a tailladé le visage, on m'a roué de coups sur tout le corps. Mais, Dieu merci, je suis vivant. Je suis sûr que c'était des Russes, j'ai bien reconnu leur accent."

L'armée ukrainienne sort de sa réserve et publie un communiqué : « Les militaires et les employés du ministère de la Défense appellent le chef suprême des armées à prendre des mesures d'urgence dans le cadre de la législation actuelle pour stabiliser la situation dans le pays. »

31 2

Récit de la journée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=ZL0oSX6YCeU

1er février 2014

1 fevrier 2

1 fevrier

Les leaders de l'opposition ukrainienne sont reçus à Munich par leurs alliés occidentaux, à l'occasion de la Conférence sur la sécurité. Vitali Klitchko et Arseni Iatseniouk s'entretiennent séparément avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry et ses homologues français et allemand, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier. Les opposants ukrainiens, pro-européens, font état de leur crainte sur une possible intervention musclée des forces armées contre les manifestants. Les Occidentaux assurent de leur soutien les dirigeants de l'opposition ukrainienne.

Récit de la journée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=BdVKAk6_Qzs 

2 février 2014

2 février 1

Plus de 50.000 manifestants de l'opposition sont rassemblés sur Maïdan pour un nouveau Vétché. Klitchko et Iatseniouk, de retour de Munich, sont acclamés à leur arrivée sur le podium. Les rues Grouchevsky et Institoutskaïa sont calmes ...

2 février 4

Récit de la journée et de la semaine écoulée sur TSN :

https://www.youtube.com/watch?v=kNWUU_fbkN4