17 mars 2015

Docteur Folamour et Mister Kadyrov

Il est revenu, et il a changé de cravate après la poignée de main. Aurait-il beaucoup transpiré ? La grippe ? Le trac de remonter sur les planches, lui qu'on croyait déjà entre quatre ?  Les deux politologues russes Stanislas Bielkovsky http://www.echo.msk.ru/programs/beseda/1512462-echo/ et Andreï Piontkovsky https://www.youtube.com/watch?v=YdqtQ5Gn494 se rejoignent dans leurs conclusions : Poutine a choisi son camp. Pendant ces dix jours où il est demeuré invisible, les structures de force, et spécialement le... [Lire la suite]