18 mars 2015

Un statut mort-né

Difficile de comprendre en quoi consiste exactement le « statut spécial du Donbass » à partir des comptes rendus parus hier dans la presse, car ils ne donnent guère plus de détails que le texte de  l’accord de Minsk : le statut donne une certaine forme d’autonomie aux zones concernées pour une période de trois ans, autorise l’usage de la langue russe dans les administrations et accorde l’amnistie aux insurgés et autres mercenaires. Mais il n’entrera en vigueur qu’après les élections locales du 9 novembre 2015 qui... [Lire la suite]