né en urss

« Le communisme? Tout le national-socialisme est contenu là-dedans. » (Adolf Hitler)

 « Le bilan des sociétés socialistes est globalement positif.» (Georges Marchais, 1980)

« La liberté de critique est totale en URSS. » (Jean-Paul Sartre, Libération, 1954)

« S'il y a un gouvernement démocratique au monde, c'est bien celui de Moscou ! » (Marcel Cachin, 1946)

« L'URSS produit de la soie pour ses ouvrières, pour ses kolkhoziennes. Il commence à y avoir pour tous, en abondance, du pain, et aussi des roses. On assiste à un essor continu du bien-être matériel. » (Yves Moreau, L'Humanité, 1952)

« La situation des libertés est bien pire en Argentine qu'en URSS. » (Jean-Pierre Cot, député socialiste, dans les années 60)

« Staline a fait quelques morts, c'est vrai, mais pas plus que les accidents de la route en France. » (Jean-Baptiste Doumeng)

*

C'est un soviétique qui a économisé rouble par rouble année après année. Un beau jour, ça y est : il en a assez pour s'acheter une voiture ! Le voilà qui va au magasin d'état et commande une Lada. On lui répond qu’elle lui sera livrée le 10 juin 2015. Le soviétique demande : "Ce sera le matin ou l'après-midi ?Le vendeur lui répond : "Qu'est-ce que ça peut vous faire, c'est suffisamment loin pour ne pas avoir à s'inquiéter si ça sera le matin ou l'après-midi...Alors le client : " C'est parce que j'aurai le plombier dans l'après-midi."

*

Trois chiens, polonais, russe et français, discutent. Le chien français s'exclame : "C'est fou, ce matin, j'ai dû aboyer pour avoir ma pâtée.Le chien polonais : "C'est quoi, la pâtée ?" Le chien russe : "Mais c'est quoi, aboyer ?"

*

Trois soviétiques au goulag :
 « Moi, je suis arrivé avec cinq minutes de retard, alors on m'a accusé de sabotage.
"- "Moi, j'avais cinq minutes d'avance, alors on m'a accusé d'espionnage.
"-"Moi, j'étais à l'heure, alors on m'a accusé d'avoir acheté ma montre à l'Ouest."

*

Par qui a été construit le canal entre la mer Baltique et la mer Blanche ?


- Le côté gauche par ceux qui racontaient des histoires drôles, le droit par ceux qui les écoutaient.

*

Un soviétique entre dans une boucherie.


"Bonjour camarade boulanger. Aurais-tu du pain aujourd'hui ?"


- "Ah tu te trompes camarade. Ici c'est le magasin où il n'y a pas de viande."

*

Trois types se rencontrent au goulag, le premier : "Moi je suis là parce que j'ai critiqué le camarade Badaiev." Le second : "Moi c'est parce que j'ai soutenu le camarade Badaiev." Le troisième : "Moi je suis Badaiev."

*

Brejnev lit un discours à la tribune des jeux olympiques d'hiver : "Oh Oh Oh Oh Oh...Rapidement s'approche un conseiller qui lui dit à l'oreille : "Non, ça c'est juste le logo, Camarade Brejnev !"

*

Les premières élections soviétiques ont eu lieu quand Dieu a presenté Eve à Adam en lui disant de se choisir une femme.

*

Nous apprenons ce qui se passe dans le monde grace aux démentis de l'agence TASS.

*

- Comment apparaissent les anecdotes ? On s'assied (sadiat'sa) et on les invente? 

- Non d'abord on les invente et ensuite on va en prison (sadiat'sa)

*

"- Tu es là pour quoi, toi ?

- Paresse

- ? ? ?

- Oui, on était trois à boire un soir, on s'est raconté des histoires drôles politiques. Je suis rentré chez moi et avant de me coucher je me suis dit qu'il faudrait peut-être aller raconter tout ça à qui de droit. Mais j'ai eu la flemme, je n’y suis allé que le lendemain. Eh ben les autres, ils y sont allés le soir même."

*

"La radio annonce que dans le pays il y a une abondance de produits, et notre réfrigérateur est vide. Qu'est-ce que cela signifie ?"

- "Branchez donc votre réfrigerateur sur l'antenne radio."

*

Deux points sont à l'ordre du jour de la réunion de parti du kolkhoze : la construction d' une grange et la construction du communisme. Etant donné l'absence de planches on est passé tout de suite à la deuxième question.

*

- Allo Smolny ? Vous avez de la biere ?

- Non

- Et où est-ce qu'il y en a ?

- Au Palais d'Hiver.

- En avant, hourrah ! ! ! ! ! !

- Allez, Vladimir Ilitch, buvons un coup.

- Ah non, je ne bois plus. Je me rappelle qu’une fois en avril on était tellement bourrés qu’on s'est retrouvés à la gare de Finlande, j'ai grimpé sur une voiture blindée et là je ne sais plus quelles conneries j’ai dites, mais voilà où on en est !

Voilà le seul héritage soviétique que l'Ukraine pourra regretter : l'humour !

(Mais à quel prix !)

simonenko

(Simonenko, chef du PC ukrainien)

Pendant ce temps-là, en Russie poutinienne :

affiche staline

Moscou, rue Plouchikha

staline sevastopol

(Sevastopol, en Crimée occupée)

Ceux qui seront à Moscou le 9 mai pour honorer la mémoire de Staline, car c'est ainsi qu'est vendu le 70ème anniversaire de la Victoire :

invités 9 mai

grande guerre patriotique