A l'Arménie

ishot-34

"Tarorinak mard ararats" (L'Homme, quelle chose étrange) est une des plus belles chansons d'Arthur Meschian, un musicien et architecte arménien.  https://www.youtube.com/watch?v=H3J0VjZvRIM

(Ne connaissant pas l'arménien, j'ai traduit les paroles à partir du russe.)

L’Homme, quelle chose étrange 

Il éclaire la nuit d’une bougie

Et quand il croit atteindre les fantôme qu'il poursuit

Il doute même de l’obscurité

 

A travers le rideau de ses larmes

Il sait voir la lueur de l’aube qui naît

Mais quand l’amour le fait souffrir

Il doute même de sa peine

 

Le cou enchaîné et les ailes entravées

Il  veut s'envoler tel un aigle

Mais quand la prison de la vie l'empêche de respirer

Il doute même de ses chaines

 

Sur son chemin les ronces l’égratignent

Mais quand de ses doigts ensanglantés

Monte le parfum des fleurs

Il doute même de la douleur

 

L’Homme, quelle chose étrange 

Dans ses mains s’épanouit et se fane la vie

Mais quand vient son dernier souffle

Il doute même de la mort

 

L’Homme, quelle chose étrange 

Il éclaire la nuit d’une bougie

Et quand il croit atteindre les fantômes qu'il poursuit

Il doute même de l’obscurité

 

ishot-29

Son concert à Erevan en 2009 : https://www.youtube.com/watch?v=0wuvZGgr80c