ishot-19

Vladimir Markine a déclaré la fin des procédures d’enquête dans l’affaire Savtchenko. (Faut-il en conclure que le Comité d’enquête est parvenu à recueillir les témoignages de la centaine de milliers de « témoins » de son « crime » et de la vingtaine de milliers de ses « victimes » ?) Mark Feygin pense que le procès pourrait avoir lieu au mois d’août (les Russes dans leurs datchas, les Occidentaux sur les plages) et craint qu’il n’ait lieu à Voronèj, loin de la capitale et des observateurs trop curieux.

ishot-18

La maison d’arrêt Matrosska Tichina, où est toujours enfermée Nadia Savtchenko, est sous le coup d’une enquête : trois membres de l’administration de cette prison ont déjà été arrêtés pour corruption, extorsion de fonds et complicité avec la pègre. Les perquisitions ont commencé il y a une semaine et se poursuivent aujourd’hui. On s’attend à de nouvelles interpellations déclare ce même Vladimir Markine. 

ishot-20

Témoignage de la jeune inspectrice Natalia Zelenova, qui avait signalé ces problèmes dès 2012 : « C’était devenu un système bien rôdé et qui durait depuis des années. A l’arrivée de chaque nouveau détenu soupçonné de crime économique, l’administration de la prison faisait sa petite enquête sur ses capacités financières. S’il avait des moyens élevés, il était mis dans la catégorie des "friandises" et placé dans une cellule avec des criminels dangereux pour que ceux-ci le "mettent en condition". Ils l’empêchaient de dormir, lui volaient ses colis, et le frappaient en évitant de laisser des marques. Assez rapidement, le détenu s’adressait alors aux surveillants pour leur demander combien lui coûterait d’être transféré dans une autre cellule. Une autre source de revenus consistait en l’approvisionnement des détenus en alcools et en drogues. J’avais transmis ces informations aux organes concernés pour qu’ils enquêtent sur ces infractions, mais alors qu’ils m’avaient promis l’anonymat, ils m’ont dénoncée. C’est resté au point mort pendant presque trois ans.» 

ishot-17

Par un oukaze  paru ici  Poutine vient de placer sous le secret défense toutes les données sur les pertes de l’armée russe en temps de paix. Toute infraction est passible de 7 ans d’emprisonnement.

elkine fifa

Et pendant ce temps-là ...

Le Donbabwe célèbre aujourd’hui une de ses plus grandes victoires : il y a un an exactement, l’élite de ses forces armées s’emparaient du supermarché Métro et, après un combat sanglant avec des caddies armés jusqu’aux dents, en dévastèrent les rayons. Kobzon, le chanteur playmobile, donnera à cette occasion deux concerts dans la ville-héros.

ishot-15