ishot-34

Igor Eïdman, sociologue russe et cousin de Boris Nemtsov  http://www.kasparov.ru/material.php?id=556F2948A4658

«Il est tout à fait possible que la nouvelle phase de l'agression russe contre l'Ukraine dont nous voyons les effets à Marinka soit tout simplement une réaction de vengeance à la nomination de Saakashvili au poste de gouverneur de l'oblast d'Odessa. Cette hypothèse apparemment paradoxale est une version cependant crédible. Crédible, précisément parce qu'absolument illogique. Ces dernières années, en effet, la politique de Poutine n'obéit plus à aucune logique.

Si le pouvoir en Russie était responsable et sain d'esprit, il se ficherait bien qu'un ex-politicien géorgien soit nommé gouverneur d'un oblast ukrainien. Mais ce qui détermine la politique de notre pays, (je reprends cette expression de Boris, qui lui a coûté tellement cher par la suite) c'est le fait que son président est un taré absolu. Poutine n'est guidé par aucune idée rationnelle, seulement par des complexes maladifs et des émotions d'une extrême brutalité : colère, haine, vengeance, paranoïa. Saakashvili est pour lui un ennemi personnel. Que le gouvernement ukrainien ait confié à l'ex-président de la Géorgie un poste aussi important dans une région considérée il y a encore peu comme appartenant à la sphère d'influence russe est pour Poutine une véritable provocation et une offense personnelle. Et il ne sait répliquer à ce genre de défi que d'une seule façon : par la violence, la terreur et la guerre.»

***

Comment distraire les touristes russes en Crimée :

http://news.allcrimea.net/news/2015/6/3/v-yalte-proidet-vystavka-grobov-i-pohoronnyh-akssesuarov-37988/

cercueils

Le 10 juin s'ouvre à Yalta, à l'hôtel Intourist, une exposition qui ne manquera pas d'attirer tous les estivants en quête d'amusements et de franche rigolade. L'expo a pour titre Nécropole-Crimée 2015, elle offrira un large éventail de cercueils, couronnes mortuaires et autres jolis accessoires funéraires venus de tous les coins de la Russie. Le prix d'entrée est de 500 roubles. Les visiteurs pourront également, après essayage, acheter le cercueil de leur choix, du plus modeste au plus ouvragé. Parallèlement se tiendra la conférence internationale «Questions actuelles : le développement du commerce funéraire en Russie.» Ce forum est organisé en partenariat avec l'Union des entreprises funéraires et crématoriums de Russie, sous le patronage de la Douma. (Personnellement, j'aurais plutôt organisé cette expo à Rostov, où il y a une forte demande. Mais bon, une bière bien fraiche après une bronzette sur la plage, ça devrait en séduire plus d'un, surtout ceux qui aiment aller en boîte ...)

***

god with us

Nikolaï Daïkhès, directeur de la clinique centrale ORL de Moscou, où désormais chaque malade aura à sa disposition un évangile et un livre de prières  : "C'est d'abord la parole divine qui soigne, nous les médecins, nous ne faisons que prendre le relais."

fauteuil

Saint Fauteuil, priez pour nous

Et pour les petits zoziaux aussi : 

eglise des oiseaux

La différence entre la Russie du 19ème siècle et celle d'aujourd'hui, c'est que les routes étaient peut-être alors en meilleur état ...

ishot-36