Vsevolod Chaplin, archiprêtre, chef du département "Eglise et société" du Patriarcat de Moscou et porte-parole du Patriarche Kirill, s'exprimant sur les ondes d'Echo de Moscou : 

http://echo.msk.ru/programs/klinch/1567024-echo/

ishot-6

 

« Les théories profanes ne marchent pas et la laïcité est une idéologie morte. Quand une société vit dans une paix relative, dans la tranquillité et l’abondance depuis 20 ou 30 ans, elle ne survit que grâce à son caractère profane. Mais personne n’ira faire la guerre au nom du Marché, personne ne donnera sa vie pour la Démocratie ! Alors que mourir pour la société et son avenir est une nécessité qui, Dieu merci, apparaît toujours tôt ou tard. Pourquoi dis-je "Dieu merci" ? Parce qu’une société où règne l’abondance et la paix, où la vie est confortable et sans problème, c’est une société oubliée de Dieu. Et parce que la société ne peut vivre longtemps dans la paix, Dieu lui-même interviendra et enverra sur terre les souffrances de la guerre : elles réveilleront ceux qui avaient pris l’habitude de vivre dans le confort et la tranquillité. »

***

La nuit prochaine risque d'être agitée à Moscou : La chaîne russe Ren-tv a décidé de commémorer comme il se doit l'entrée en guerre de l'URSS le 22 juin 1941.

http://dusia.telekritika.ua/novosti/29123/rovno_v_4_utra__22_ijunia_v_moskve_ob%60iaviat_o_nachale_voijny_i_budut_nagnetat_paniku/print/

A 3 heures du matin, elle diffusera un programme spécial "Lève-toi, pays immense !", puis à 4 heures, les sirènes résonneront dans tout Moscou pour annoncer le début de la guerre et le départ des soldats au front. Cette reconstitution aura réellement lieu en centre-ville, hommes et véhicules militaires quitteront la Place Rouge pour se diriger vers l'Ouest.

ishot-7

J'imagine la panique de ceux qui ne sont pas au courant lorsqu'ils vont être réveillés dans la nuit de dimanche à lundi par les sirènes et le message transmis par haut-parleurs "L'ennemi perfide est entré sur le territoire sacrée de la Patrie !" et qu'ils vont entendre les chenilles des blindés traversant la nuit noire ...

Que vont croire leurs cerveaux essorés par la machine à laver de la propagande poutinienne ? On risque d'assister à un remake de l'émision d'Orson Welles lisant la Guerre des mondes à la radio américaine en 1938 ! (Quoique la panique qu'elle engendra n'ait été, paraît-il, qu'une légende...)