ishot-13

Interview de Simon Ostrovsky sur radio Svoboda : 

http://www.svoboda.org/content/article/27082622.html

Pour ceux qui ne l'ont pas vu, je redonne le lien vers son film-enquête : 

https://www.youtube.com/watch?v=2zssIFN2mso

Simon, quand vous prépariez ce film, vous êtes-vous senti suivi, vous a-t-on gêné dans votre enquête ?

J’ai essayé de la mener le plus discrètement possible, car je me doutais qu’il y aurait des problèmes. C’est pourquoi je n’ai affiché le but de mes recherches qu’à la toute fin, pour ne pas effrayer l’homme sur lequel j’enquêtais, Bato Dambaïev, ce tankiste dont j’ai suivi la trace à travers les photos qu’il avait postées sur le net. Mais dès que je l’ai contacté, j’ai vu arriver à mon hôtel quelques heures plus tard de pseudo employés du service des migrations (OVIR à l’époque soviétique, ou police des étrangers) accompagnés de deux « stagiaires », c’est ainsi qu’ils se sont présentés, en fait des gens du FSB. Ils ne m’ont plus quitté d’une semelle jusqu’à ce que mon avion décolle.

Jusqu’à ce que vous quittiez la Bouriatie ?

Et cela a continué à Moscou, où j’ai été accueilli par un groupe de gardes-frontières, alors que j’étais toujours à l’intérieur du pays.

Bato Dambaïev vous a sans doute dénoncé ?

Evidemment. Après que je lui ai téléphoné, les services n’avaient plus qu’à rechercher mon nom dans leurs bases de données pour trouver dans quel hôtel j’étais enregistré.

Vous ne trouvez pas cette situation absurde ? La Russie et son président nient que des soldats russes combattent en Ukraine et ces mêmes soldats postent sur les réseaux sociaux des photos d’eux-mêmes dans le Donbass, enfreignant par leur narcissisme un secret d’état qu’ils devaient garder …

C’est une absurdité totale, qui prouve qu’il est désormais impossible de garder le secret sur quoi que ce soit. Plus de 500.000 personnes ont déjà visionné mon film, parce que nous nous reconnaissons tous dans ce soldat, nous faisons tous des selfies, nous nous photographions les uns les autres et nous postons tout ça sur Internet. Mais ce qui nous distingue de lui, c’est que nous, nous ne remplissons pas une mission secrète dans un pays étranger ! On se demande vaiment comment une telle stupidité peut être possible.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette enquête ?

Il y a longtemps que je me doutais du rôle joué par la Russie dans ce conflit, mais je ne pouvais produire aucune preuve et, ne voulant pas me tromper, j’ai attendu d’avoir tous les éléments nécessaires. Maintenant je les ai et je peux dire avec certitude que oui, la Russie participe à ce conflit en envoyant en Ukraine ses soldats et en leur donnant des ordres et que oui, elle porte la responsabilité de ce qui se passe dans le Donbass. Les belligérants ne pourront jamais trouver un terrain d’entente tant que la Russie ne reconnaîtra pas son ingérence armée en Ukraine. Je voudrais que mon film rapproche le moment où elle ne pourra plus le nier.

A un moment, on vous voit interroger un représentant de l’OSCE sur la présence de soldats russes en Ukraine et il esquive votre question. Comment l’expliquez-vous ?

Très simplement : sans le mandat de la Russie, les observateurs de l’OSCE n’auraient pas le droit de se trouver dans la zone de guerre. Que la Russie y mette son véto, et ils devront quitter la région. Ils gardent donc un silence prudent.

Vous pensez qu’après ce film vous aurez le droit de revenir en Russie ?

ishot-14

J’y suis actuellement, mais je ne dirais pas que tout va bien. Voilà plus d’un an que j’essayais de me faire accréditer comme journaliste de Vice News auprès du Ministère russe des Affaires étrangères et je viens de recevoir à mon retour de Bouriatie une lettre du MAE par laquelle ils m’informent que je ne serai finalement pas accrédité et que la raison m’en sera donnée ultérieurement. Je l’attends toujours.

***

Nous n'abandonnons pas les nôtres :

soldats numérotés

Soyez rassurés, on va tous les numéroter.

prochaine sanction

Attention à la fermeture automatique des portes. Prochaine sanction ...

ishot-10

Interview de l'Unique Légitime cette nuit sur la BBC : 

http://www.bbc.com/news/world-europe-33224138

Le seul extrait qu'on trouve pour l'instant sur Internet est inénarrable : 

https://www.youtube.com/watch?v=RvglmGYrTnI