crimfest affiche

CrimFest a « commencé » avec un jour de retard le 21 juillet à Orlovka, près de Sévastopol. Le programme aurait pu être alléchant pour ceux qui avaient la nostalgie du festival de musique Koubana, lequel se tenait traditionnellement dans la région de Krasnodar et et est désormais exilé à Riga, car dénoncé par l’église russe orthodoxe comme un lieu de débauche inacceptable sur la sainte terre de Russie.

https://meduza.io/feature/2015/07/22/proval-v-pryamom-efire

crimfest1

Mais les problèmes se sont succédé : les organisateurs n’ont pas réussi à monter la scène pour le jour prévu et presque tous les groupes qui avaient donné leur accord se sont désistés en découvrant le slogan qui figurait sur l’affiche : KrimNash-La Crimée est à nous !

https://www.youtube.com/watch?v=0o6b89qtXEM

Le festival qui devait durer jusqu’au 26 juillet est donc annulé.

crimfest2

ishot-5

Les Criméens et les deux milliards de touristes qui ont afflué sur la presqu’île auront heureusement pour se distraire la tournée du cirque Mariani, qui vient d'installer pour quelques heures son chapiteau à Moscou afin de rencontrer ses homologues du cirque Pouglione.

Voici ce qu'a déclaré Narychkine, un de ses plus célèbres clowns :

http://top.rbc.ru/politics/23/07/2015/55b0a7c89a794731d4b65d33

https://www.youtube.com/watch?v=IkGjJMznkDY

https://www.youtube.com/watch?v=y5DRsVOy3Fg

ishot-2

« Je sais que vous vous préparez à passer un jour et demi en Crimée, je suis convaincu que cela vous permettra de juger objectivement de la situation. Je vous conseillerais de parler avec les gens de la rue pour comprendre leur état d’esprit. Ils vous diront sans aucun doute ce qu’ils ont éprouvé pendant les 23 ans qu’ils ont vécu dans une Crimée qui, dans les faits, avait été paisiblement annexée par l’Ukraine.» Et il termine son discours par cette phrase : «Je vous félicite pour votre courage.»

ishot-4