ishot-12

Svetlana Gannouchkina, militante russe pour les droits de l’Homme : 

http://gordonua.com/news/politics/Rossiyskaya-pravozashchitnica-Gannushkina-ob-ischeznovenii-Savchenko-Eto-tipichnoe-dlya-Rossii-bezobrazie-kogda-lyudi-na-etape-ostayutsya-ochen-dolgo-i-rodstvenniki-ne-znayut-gde-oni-91170.html

gannouchkina

« L’absence de nouvelles quant à l’endroit où se trouve actuellement Nadia Savtchenko  illustre l’état déplorable du système judiciaire russe. Le transfert des détenus est interminable et les familles sont dans l’impossibilité de savoir ce qui arrive à leurs proches pendant de nombreux jours, les avocats eux-mêmes sont tenus dans l’ignorance. C’est toujours un problème, pour nous qui travaillons au centre Memorial, quand nous cherchons à obtenir des informations sur un « transfert par étapes » qui peut durer parfois jusqu’à un mois et demi, comme avant la révolution de 1917, quand les prisonniers faisaient le trajet à pied. Ce qui se passe dans le cas de Savtchenko n’a rien d’extraordinaire, c’est ainsi que le système fonctionne. »

ishot-8

Le 23 juillet Ella Pamfilova, médiatrice russe auprès du Kremlin pour les droits de l’Homme, a envoyé une demande officielle à la Procurature générale pour exiger d’être informée sur le sort de Nadia Savtchenko. Elle a reçu hier la réponse suivante :

http://ombudsmanrf.org/news/novosti_upolnomochennogo/view/savchenko_budet_dostavlena_v_sizo_rostovskoj_oblasti_25_ijulja

« Le 17 juillet a commencé l’acheminement par étapes de Nadia Savtchenko en wagon pénitentiaire en direction de Rostov sur le Don. Son arrivée y est prévue pour le 25 juillet. Elle sera détenue dans une des maisons d’arrêt de l’oblast. Son état est satisfaisant. »

Vera Savtchenko : http://gordonua.com/news/politics/Vera-Savchenko-Za-etot-god-ya-ponyala-chto-edinstvennoe-chego-boitsya-Rossiya-eto-oglaska-91194.html

vera

« J’ai compris cette année que la seule chose que craint la Russie, c’est la publicité. Elle n’aime pas que l’on voie son linge sale. D’ailleurs, elle n’en a plus de propre. Elle a peur de réveiller la conscience de ses citoyens, car elle a besoin d’esclaves silencieux. Des députés européens comptent assister au procès, ils ont déjà fait leur demande de visas russes. Certes, l’audience préliminaire du 30 juillet se tiendra à huis-clos, mais par la suite, sans doute vers le 5 ou 7 août, j’espère que le public sera autorisé au procès. Je serai présente en tant que témoin. Ce serait bien que la presse ukrainienne et internationale soit là. Dans l’idéal, il faudrait que des représentants de notre gouvernement puissent venir et, pourquoi pas, Porochenko lui-même ... » 

ishot-9

Mark Feygin : "Seules les pressions internationales pourront sauver Nadia Savtchenko, aucun autre moyen n'existe."

Alors que j'écris ce billet : 

http://www.rbc.ru/rbcfreenews/55b374f69a7947cadb8ab40c

Mark Feygin : « On m’annonce qu’on est en train de préparer spécialement pour Nadia Savtchenko une cellule à la maison d’arrêt n°4 de Rostov. D’après certaines informations elle s’y trouve déjà. Je n’exclus pas qu’elle soit transférée la semaine prochaine à Kamensk-Chakhtinsky, une ville voisine du Donetsk russe, pour y être détenue pendant la durée du procès. »

ishot-10

Au même moment, Véra écrit sur son compte Facebook : « J'ai retrouvé ma Nadia. Je viens de recevoir l’information suivante : Nadejda va arriver ce soir vers 21 heures à la prison pour femmes n° 3 de Novotcherkassk (oblast de Rostov). Merci à la médiatrice Ella Pamfilova de m’en avoir informée. »

ishot-11

Ilya Novikov : "Novotcherkassk est à deux heures de voiture de Donetsk, donc chaque jour du procès quatre heures de trajet aller-retour. Adresse de sa prison : Maison d'arrêt n°3, 1 rue Oukrainskaïa, Novotcherkassk."

Cette ville est tristement connue : le 2 juin 1962, une grève éclata dans l’usine de locomotives électriques NEVZ contre des augmentations de prix des produits alimentaires et des normes de travail. Les autorités communistes locales réprimèrent ces manifestations dans le sang. 26 manifestants furent tués et 87 autres blessés par les troupes soviétiques. Cet événement est connu sous le nom de massacre de Novotcherkassk.

Voir mon billet du 12 avril 2015 ici :  http://ukraine2014.canalblog.com/archives/2015/04/12/31876989.html