30 août 2015

Le coup de gueule de Sacha Sotnik

«Oh, comme ils sont nombreux les amoureux de Poutine qui vivent à l'étranger ! Chers poutinophiles d'au-delà des frontières, ne serait-il pas temps pour vous d'obéir à vos principes en revenant à la maison ? Poutine voit s'épuiser son contingent de ressources humaines, pour vous il remettra en marche l'ascenseur social : il a besoin d'économistes, de juges, de gardiens de l'ordre à sa main et d'âmes d'artistes. Votre dévouement au grand leader pourrait enfin s'exercer. Et comme vous pourriez faire progresser la propagande !... [Lire la suite]