13 septembre 2015

Votez, nous ferons le reste

Les falsifications vont bon train en Russie et en Crimée annexée (Kertch et Simféropol). On peut se demander pourquoi : à part Kostroma, où Parnas (le parti de Navalny) a réussi à présenter des candidats, partout ailleurs ne sont proposés que des pions de Russie Unie et de sa pseudo-opposition (PC, LDPR, Patrie et Juste Russie). Ce doit être le taux de participation qui les inquiète, encore qu’on puisse, là aussi, se demander pourquoi : il est déjà connu, comme le sont les résultats. La seule réponse : c’est... [Lire la suite]