ishot-7

Pendant son week-end à Moscou, la groupie du guébiste (sur la photo ci-contre avec Narychkine) a invité Poutine à faire un discours devant le parlement européen, où elle est certaine qu'il sera accueilli par des salves d'applaudissement, et l’a félicité pour son intervention en Syrie : « « Voilà longtemps que moi-même je ne cessais d'appeler à une large coalition dont la Russie ferait partie. Les Américains ne font aucun effort pour trouver une solution au conflit. Aujourd’hui Poutine est devenu l'homme capable de sauver l’Europe du flux des migrants. » https://interaffairs.ru/news/show/13860

ishot-6

Elle a bien sûr ajouté qu'elle était pour la levée des sanctions et a condamné fermement l'annulation de la vente des Mistrals. Constantin Kossatchev, le président du Comité du Conseil de la Fédération pour les affaires internationales, lui a fait, ainsi qu'aux autres eurodéputés dont elle dirigeait la délégation, la proposition suivante: « Si vous voulez avoir une juste compréhension de la situation, venez en Crimée et toutes les questions que vous vous posez seront immédiatement résolues. »

Réponse de l'intéressée : « Nous n’en sommes qu’à la première étape de notre travail, ultérieurement peut-être … » (Selon un député russe, elle est venue tâter le terrain et ne donnera sa réponse qu’après avoir vu les réactions françaises à sa visite.) http://www.lifesnew.ru/obyavivshie-sebya-druzyami-rossii-evrodeputaty-otlozhili-vizit-v-krym.html

ishot-8

***

Avant-hier se tenait à Varsovie une conférence du bureau de l’OSCE pour les institutions politiques et les droits de l’Homme.  http://mirror568.graniru.info/Politics/World/Europe/m.244631.html

ishot-9

Dmitri Poklonsky, vice-premier ministre de la Crimée occupée, y participait. Sergueï Tsekov, leader de la « Communauté russe de Crimée » et membre du Conseil de la Fédération russe s’en est félicité : « Nous commençons à briser le blocus qu’on voulait nous imposer. »

http://informburo.dn.ua/cgi-bin/iburo/start.cgi?info53=8598

Comment a-t-il pu entrer en Pologne, alors qu’il est interdit d’entrée dans l’Union Européenne ? (C’est en tout cas ce qu’affirme le MAE polonais, mais cette information n’est pas confirmée : en fait l’UE aurait oublié de le mettre sur la liste noire …) Il semblerait qu’on l’ait pris au poste de contrôle de la frontière pour un citoyen polonais, car le MAE russe lui a délivré un passeport où son nom avait été légèrement modifié, lui donnant une orthographe polonaise au lieu de la translitération correcte à partir du russe.

La délégation ukrainienne n’était pas très contente de découvrir la présence de ce personnage et l’un de ses membres a renversé une tasse de café sur ses vêtements. C’est la guerre hybride …

***

Vous aviez aimé l’hymne russe joué à la façon égyptienne en février 2015 ? Pour rappel : https://www.youtube.com/watch?v=M6rPlOCdjSM

Ne ratez pas la version syrienne qui accueillait Medvedev à Damas en 2013 :  https://www.youtube.com/watch?v=3NMG6fhhWkc&feature=youtu.be