17 novembre 2015

Terreur et marchandage

Comme vous le savez, il aura fallu 17 jours à Poutine pour annoncer que la catastrophe aérienne au-dessus du Sinaï était le résultat d'un acte terroriste. (C'est un réel progrès : pour la Crimée il avait attendu un an avant de reconnaître avoir fait intervenir l'armée russe pour l'annexer.) La vatnitude, un peu désorientée quand même que son leader bien-aimé ne se soit pas adressé à la Nation en ces tristes circonstances, est à présent rassurée : il avait de bonnes raisons de ne pas exprimer ses condoléances, seules les victimes... [Lire la suite]