(Ne me demandez pas comment je me le suis procuré, je ne veux pas griller mes sources…)

ishot-2

Chers compatriotes et autres concernés !

L’année qui s’achève fut rude pour nous tous, mais je vous promets de faire en sorte que la prochaine soit pire encore.

Le gouvernement et moi-même sommes venus à bout d’une tâche immense en 2015 :

Nous avons poursuivi la confiscation de vos fonds de pension.

Nous vous avons privés des produits européens d’importation.

Nous vous avons interdit de prendre vos vacances en Egypte et en Turquie.

Nous avons multiplié par deux le prix des biens de consommation.

Nous avons baissé les salaires et supprimé les primes.

Nous avons fermé des dizaines d’hôpitaux et licencié des milliers de médecins.

Nous avons fermé des dizaines d’écoles et construit des centaines d’églises, car le Savoir sans le Sacré n’a aucun sens.

Vous êtes deux millions de plus à avoir pu franchir le seuil de la pauvreté et êtes désormais 20 millions à vivre dans la misère.

Nous avons fait aussi de grands pas en matière de politique étrangère :

Nous avons gelé le conflit dans le Donbass et commencé la guerre en Syrie.

Nous avons poursuivi avec succès notre recherche d’ennemis extérieurs. Grâce à nos provocations incessantes contre la Turquie, nous avons obtenu le coup de poignard dans le dos escompté : les Turcs ont enfin abattu notre pacifique bombardier sans défense. 

Nous allons continuer dans cette direction, d’autant plus que les sondages montrent que vous soutenez de plus en plus notre ligne politique et vous tenez prêts à supporter de nouvelles privations. Nous sommes donc tout simplement obligés de vous prouver que nous sommes capables de dépasser nos propres limites.

Je veux souhaiter à tous les citoyens de Russie de continuer à croire que la route choisie est la bonne, car elle conduit à l’épanouissement de nos valeurs sacrées et non à l’amélioration des conditions de vie comme dans les pays occidentaux.

La Russie a sa propre voie, à nulle autre pareille !

Bonne et heureuse nouvelle année, chers camarades !

(Ce projet de discours date d'hier, y sera certainement rajouté l'incident qui s'est produit aujourd'hui, lorsqu'un navire de guerre russe a ouvert le feu sur des pêcheurs turcs qui ne savaient pas que la mer Egée appartenait désormais à la Russie).

ishot-3

"Oh, mon pauvre petit Vova ! Comme ils te font souffrir ! Mais ne t'en fais pas, nous tiendrons le coup !"

ishot-6

Le rouble, on s'en fout ! Tout pour la galerie !