ishot-6

Mark Feygin : http://www.svoboda.org/content/article/27435949.html

« Nadia a choisi un très mauvais moment pour commencer une nouvelle grève de la faim, même si nous, ses avocats, comprenons parfaitement pourquoi elle a pris une telle décision : c’est la seule arme qui lui reste pour protester contre l’arbitraire dont elle est la victime.

Mais pendant les très longues vacances judiciaires, du 25 décembre au 10 janvier, elle sera en confinement complet et n’aura droit à aucune visite : ni ses avocats, ni le consul ukrainien ni sa famille ne pourront s’assurer de son état de santé et vérifier que ses gardes-chiourmes n’aient pas commencé à la nourrir de force.

Nous savons que les grèves de la faim auxquelles se résolvent les prisonniers politiques, aussi bien russes qu’ukrainiens, laissent Poutine absolument indifférent et que, dans cette période de festivités, la communauté internationale s’endormira dans les vapeurs de l’alcool et la frénésie des achats.

Nous allons encore essayer de la faire changer d’avis, mais c’est très difficile… »

ishot-7

4ème jour de la grève de la faim de Nadia Savtchenko.