Nouvelle méthode de soins à l'hôpital de Belgorod (Russie) : 

https://www.youtube.com/watch?v=qcL1VRXY9IM#t=228

ishot-4

Cette scène a été filmée le 29 décembre par la caméra de surveillance du cabinet de consultation.

Un médecin entre avec une infirmière et lui demande : "C'est lequel qui t'a mal parlé ?" Elle lui montre du doigt le patient qu'une autre infirmière est en train d'ausculter. Le serviteur d'Hippocrate frappe alors violemment le malpoli dont la tête heurte le sol. Personne ne s'occupe de lui, tandis que le médecin, avec tout l'acharnement thérapeutique dont il est capable, tabasse un homme qui avait cherché à s'interposer. Il faudra attendre qu'une infirmière remarque que la victime est "toute bleue" pour que le médecin commence un massage cardiaque tout en insultant l'agonisant. L'équipe de réanimation appelée sur les lieux n'arrivera jamais, au contraire de la femme de service qu'on a priée d'effacer les traces de sang le plus vite possible.

Le Comité d'enquête a commencé ses investigations sur cette mort par imprudence. C'est le terme qui a été choisi pour qualifier ce décès. Effectivement, quel homme sain d'esprit aurait l'idée de se faire soigner dans un hôpital public en Russie ? 

La Douma, en la personne d’Oleg Koulikov qui préside la commission de la Santé auprès du parlement russe, a expliqué ainsi l’incident (c’est le terme qu’il emploie) : 

https://tvrain.ru/news/v_gosdume_objasnili_ubijstvo_patsienta_vrachom_nizkimi_zarplatami-401405/

ishot-5

« Ce patient est mort parce que le traitement des médecins a baissé de 15 à 20% et il n’y a aucun espoir que la situation s’arrange. Ce genre de comportement n’est pas une exception, mais comme il y avait une caméra de surveillance dans cet hôpital, les médias en parlent. »

Ne pas s'étonner donc si le serveur du restaurant où vous souhaitez déjeuner vous accueille avec un uppercut au menton avec cette phrase : " Mon salaire a baissé, prends ça !C'est toute la sphère des services qui pourrait être concernée : un caissier d'hypermarché ou un conducteur de trolley est en droit d'exprimer son mécontentement selon la méthode de Poutine : "La loi des rues m'a appris une chose : il faut toujours taper le premier."

On apprend ici http://www.rbc.ru/society/09/01/2016/569101a09a7947639354e38a que le médecin a été licencié aujourd’hui, soit 11 jours après les faits : parce que la vidéo a été rendue publique ? (Il n'est pas arrêté, il a juste été prié de rester chez lui...)

Quant à la direction de l’hôpital n°2 de Belgorod, elle s’est refusée à tout commentaire, car elle est en vacances jusqu’au 11 janvier, comme toute la Russie et ce, depuis le 31 décembre.

elkine fériés

Des millions de Russes ont été pris en otages par le groupe terroriste "Jours fériés". "Mais laissez-moi partir au boulot..."

***

La statue de Mao a été démontée au bout de trois jours, mais ça a donné une idée à Pou-Tin :

ishot-3

***

Elkine illustre l'affirmation de Medvedev : " Il n'y a pas que les voyages à l'étranger, le tourisme intérieur offre d'énormes possibilités au Russe moyen" :

elkine tourisme

eboulement