ishot-3

C’est aujourd’hui que les Russes commencent à s’extraire du coma éthylique dans lequel ils macèrent depuis dix jours. Tous n’en reviendront pas, l’alcool dénaturé, l’antigel et l’eau de Cologne ayant remplacé pour certains la vodka, trop chère pour leur budget. (La dernière histoire "drôle" : « Papa, quand on n’aura plus d’argent à cause de la crise, est-ce que tu t'arrêteras enfin de boire ? » « Non, fiston, c’est toi qui cesseras de manger ! ») Bref, ça sent la fin des fêtes : les prédicateurs du petit écran sont revenus de leurs vacances dans l’Europe dégénérée ou dans les Emirats, comme Soloviev.

ishot-7

La grande Russie invincible va pouvoir poursuivre son combat contre l’ennemi rampant qui menace ses frontières et ses valeurs morales. La région de Stavropol a donné le signal : 225 kg de mandarines turques ont été proprement liquidées par les valeureux bataillons des forces sanitaires.  https://www.youtube.com/watch?v=vWbW9L0TjQ4

Celles de la très méditerranéenne Lituanie sont encore en vente à Saint Petersbourg, mais n’en doutons pas, leurs jours sont comptés !

ishot-5

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage :

récidiviste

Laissez-moi vous conter l’histoire d’Edouard Zinnourov, le fils du vice-gouverneur de l’oblast d’Oulianovsk.   http://www.ridus.ru/news/209142

Le 9 février dernier, il écrase avec sa belle Nissan toute neuve un piéton de 54 ans qui traversait la rue sur un passage protégé. L’enquête dure 9 mois et se conclut par un accord à l’amiable le 19 novembre.

Quinze jours plus tard, Andreï, un agent de la police routière, remarque une Volkswagen qui roule en sens contraire. Il la rattrape et fait signe au conducteur de s’arrêter, mais celui-ci poursuit sa route. Le policier, qui a fini son service, n’insiste pas et prend la direction de son domicile. Il remarque dans son rétroviseur qu’il est suivi par trois voitures : cette même Volkswagen, une Land Cruiser et une Honda Civic. Quand Andreï arrive au pied de son immeuble et sort de son véhicule, les occupants des trois voitures se jettent sur lui et le tabassent. Il tombe à terre. Le conducteur de la Volkswagen sort alors un pistolet et tire plusieurs fois sur lui.

Andreï reçoit une balle dans la tête et une autre dans le ventre. L’auteur des coups de feu remonte dans sa voiture et la fait rouler à plusieurs reprises sur son corps inanimé. La scène se passant en plein jour, des passants accourent en criant : « Mais arrêtez, arrêtez donc ! Vous êtes en train de le tuer ! », ce à quoi l’homme qui joue au rouleau compresseur rétorque : « Bande de connards, je suis le fils du vice-gouverneur, pigé ? » et il déguerpit avec sa bande de copains. Andreï n’est pas mort, il a subi plusieurs opérations et survivra, bien qu’handicapé à vie.

La police a fait son enquête, mais est incapable, à ce jour, de retrouver Edouard. La formulation "tentative d’homicide caractérisé" va être requalifiée en "coups et blessures". Selon des sources bien informées, Vildan Zinnourov, le vice-gouverneur, a déjà contacté la famille d’Andreï pour lui proposer un arrangement à l’amiable. 

Nouvelles du Louganda-Donbabwe

ishot-9

Perte cruelle pour les russo-terroristes : Evguény Kononov, plus connu sous son nom de guerre Le Chat a été tué hier à Donetsk  par un tir ami. Selon différentes versions, les amis en question sont ou bien ses compagnons de bouteille ou bien les curateurs du Kremlin. 

Perte cruelle pour les russo-terroristes (bis) : un des camions du dernier convoi humanitaire a été ravagé par les flammes avant d'atteindre le Donbabwe. Toutes ces conserves qui brûlent, ces macaronis qui se consument, ça fait mal au coeur...

ishot-8