doryphore

Qui se cache derrière les FRD (Forces révolutionnaires de droite) qui ont essayé hier (heureusement en vain, les Kiéviens n'ont pas été dupes) d’organiser un pseudo-maïdan ? http://obozrevatel.com/crime/15962-s-majdanom-3-dela-plohi-v-sotsseti-uznali-kto-stoit-za-besporyadkami-v-kieve.htm

1

1- Egor Smorodine, membre du groupe résistance-Dniepr, combattant antimaïdan, chef de la garde rapprochée de Tsariev. S’est battu dans les rangs du Donbabwe, puis a suivi Tsariev à Moscou.

2- Roman Zentsov, nationaliste russe, est arrivé en Crimée dès le début de l’occupation avec des bandes de supporters de foot pro-poutiniens.

3- Faust, membre de la structure russe Résistance qui opère clandestinement en Ukraine.

4- Dmitri, kiévien, admirateur de Staline et du NKVD, comptable des rentrées d’argent qui viennent de Moscou pour alimenter les manifestations. Il y a deux ans, il organisait au moment de Maïdan des actions de soutien aux Berkout. 

4

Et voici Stepan Mazoura qui se fait passer depuis plus d'un an pour un patriote ukrainien et exhorte les Ukrainiens sur ses nombreux blogs et comptes Facebook, Youtube et V kontakte à renverser le gouvernement en place et à installer le désordre. http://a-s-k-e-t.livejournal.com/423911.html

5

Son vrai nom est Sergueï Jouk (Doryphore), il est citoyen russe, a rejoint à une époque les séparatistes du Louganda, où il est connu sous son nom de guerre Moskva. C'est sous le pseudonyme "Govorit Moskva" (la voix de Moscou) qu'il tient un autre blog où il multiplie les appels à rejoindre les rangs séparatistes et à casser du Khokhol (terme péjoratif pour ukrainien). http://vk.com/republic_novorossia

Voici le schéma de la toile qu'il a tissée sur le net (pas tout seul, vous vous en doutez...) :

6

Le député et ex-journaliste Mustafa Naïem : « Si vous l'ignoriez encore, toutes les nouvelles sur leur pseudo-Maïdan 3 sont immédiatement relayées par le site "Rousskaïa Vesna" (le printemps russe). L'occupation hier de l'hôtel Kazatsky était une version pirate de ce que Poutine a fait en Crimée et dans le Donbass.»

***

Vadim Denguine, à la tête d’un comité de la Douma : http://ria.ru/culture/20160222/1378766452.html

ishot-3

« Nous espérons que les organisateurs de l’Eurovision mettront leur véto à la participation de Djamala. C’est une manœuvre politique qui n’a qu’un seul but : discréditer la Russie. Les votes ont été manifestement faussés. Les Ukrainiens ne s’intéressent pas à ce concours puisqu’ils  ne pourront même pas le voir sur leurs écrans : ils n’ont plus d’argent pour payer leurs factures d’électricité, leurs salaires et leurs retraites n’étant plus payées. » https://www.youtube.com/watch?v=qX8dWLbcY3g

***

Le Conseil de Sécurité et de Défense ukrainien vient de rendre public le sténogramme de sa réunion du 28 février 2014. http://www.unian.net/politics/1272525-opublikovana-polnaya-stenogramma-zasedaniya-snbo-po-kryimu-ot-28-fevralya-2014-goda.html

ishot_2

Ce qu’on y apprend : Tourtchinov avait été le seul à demander l’instauration de la loi martiale. Avakov considérait que l’armée ukrainienne n’était pas prête à répliquer à l’invasion de la Crimée. Igor Tenyouk : « On peut réunir 5.000 hommes et les envoyer en Crimée, mais ça ne règlera pas le problème et on les condamnerait à mort. Et nos milliers de kilomètres avec la Russie ? Si ses armées entrent par Tchernigov, elles seront le soir même à Kiev.» La réunion s’était terminée par une prise de décision en 7 points, dont la création d’un état-major opérationnel consacré à la Crimée, un appel à l’aide aux USA et à la Grande-Bretagne, pays garants du Memorandum de Budapest.