polozov russe

Polozov : « Kovtoun et Moskalenko, les deux consuls ukrainiens, ont pu voir Nadia et s'entretenir avec elle. Elle manifeste la force de son caractère et l’inflexibilité de sa volonté. Elle est fermement décidée à être présente à l’audience du 9 mars et à prononcer elle-même ses dernières paroles, en dépit du fait que sont apparus les premiers symptômes de sa grève de la faim et de la soif : accès de tachycardie, oedème des jambes et température irrégulière.

Mais Nadia a surmonté son état de faiblesse pour descendre sans aucune aide depuis l'étage où se trouve sa cellule jusqu'à celui où s’est déroulée cette rencontre avec les consuls et pour remonter ensuite.

Elle continue d'interdire aux médecins russes de lui faire des analyses et d’entreprendre à son égard  quelque action thérapeutique que ce soit. Par ailleurs, la partie russe fait tout pour retarder la venue de médecins ukrainiens auprès d’elle, alors qu’une commission médicale ukrainienne avait reçu l’autorisation de l’examiner il y a un an, quand elle était enfermée dans la prison moscovite de Matroskaïa Tichina.

Les consuls vont encore essayer de la voir demain. Mais le temps file inexorablement. »

ishot-2