Depuis ce matin, la soeur et la maman de Nadia, le consul ukrainien Moskalenko, Feygin et des activistes faisaient le piquet devant les portes de la prison.

ishot-3

ishot-4

La police les a avertis qu'ils sont en infraction avec la loi. 

ishot-2

L'état du bâtiment est à l'image du délabrement général de la Russie.

ishot-1

A la demande du président ukrainien, Nadia cesse sa grève de la soif, mais pas de la faim.

ishot-6

Je ne traduis que le principal : " Je veux que vous entendiez ma demande : nous ne voulons pas que votre santé s'aggrave, l'Ukraine a besoin de vous en bonne santé, vous êtes le symbole de notre liberté et je souhaiterais qu'à votre retour vous fassiez partie d'un gouvernement rénové. Je me suis toujours battu pour vous. Vive l'Ukraine !"