De l'art de titrer :

"Dans un article qu'il a écrit pour un journal de Tchélyabinsk, Vladimir Markine, porte-parole du Comité d'enquête, admet l'éventualité que Nadejda Savtchenko soit échangée." Mais c'est résumer bien vite le contenu de ses déclarations, dont voici la traduction : https://tvrain.ru/news/markin-406567/

ishot-2

«Bien sûr, la justice exigerait qu'elle passe les prochaines 22 années en prison, mais si un tel échange permettait de sortir des geôles ukrainiennes de braves et honnêtes citoyens, alors on pourrait envisager de l'échanger. Mais selon le droit, il n'existe qu'une seule possibilité : elle doit purger sa peine en Ukraine. On ne peut pas la grâcier tant qu'elle n'aura pas reconnu sa culpabilité et se soit repentie. Comme l'amnistie est une prérogative de notre président, lui seul peut prendre une telle décision.

Nous nous doutons bien que Kiev, violant le droit et les accords, lui rendra aussitôt la liberté. Nous verrons alors apparaître à la Rada, à l'APCE et dans les couloirs du parlement européen cette malade mentale de Savtchenko, elle y rejoindra le ramassis de demi-déments russophobes qui y siègent : avec son arrivée, ils perdront le peu de raison qu'ils avaient encore. L'aile russophobe du système occidental ne s'en auto-détruira que plus vite.

Etant donné que la crise ukrainienne se terminera inéluctablement par un retour à la constitution et l'abolissement des mesures illégales, ce sont les Ukrainiens eux-mêmes qui la mettront derrière les barreaux pour qu'elle fasse ses 22 années de prison. Il faut juste de la patience et laisser du temps au temps.»

Aujourd'hui comme hier, aucune nouvelle de Nadia.

***

Alors, c'est quoi finalement le "kompromat" contre Poutine ? La révélation qu'il existe au Kremlin un cabinet-fantôme qui gère en direct le Donbass occupé ? Un peu léger pour que Peskov ouvre en urgence le parapluie, son affolement donnait à penser que c'était la personne de Poutine qui était directement visée. Que le Huïlo ait fait offrir par des comparses des appartements luxueux à quatre femmes de son entourage ? Mais c'est tout à son honneur de gentleman, pensent les Russes, pas de quoi fouetter un chat.  Evidemment, s'il avait offert une villa au gamin, maintenant jeune homme, dont il avait embrassé le ventre avec tant de gourmandise... Bref, on attend toujours !

elkine poutine

"Alors, elle vient, l'attaque médiatique promise ?"

Rajouté un peu plus tard à ce billet déjà édité :

ishot-1

"Et c'est pour cette connerie que t'as fait tout ce bruit ?"