Sergueï Ryabkov, vice-ministre du ministère des affaires étrangères de Russie http://www.rbc.ru/rbcfreenews/570225d99a79475ff61db99f « Toutes les déclarations sur un échange ou une libération de Savtchenko sont de pures spéculations, ce n’est pas un sujet de discussion avec les USA. Elle a été jugée coupable. Point à la ligne. Elle purgera sa peine. » 

feygin

"Polozov et moi venons d'atterrir à Rostov, nous allons voir Nadia aujourd'hui. On va lui parler du Panamagate..."

elkine panama

"Mene, Tekel, Fares" (ou Uparsine) (en araméen : compté, pesé, divisé)

Non,non, les vatniki ne vont pas sortir dans la rue, il leur en faudrait plus que cela pour désaimer leur Huïlo. D'ailleurs, s'ils ne regardent que la télé, ils sont seulement au courant du compte off-shore de Porochenko.

roldouguine

En attendant le résultat de la visite des avocats, voici une ancienne photo de Sergueï Roldouguine, le "violoncelliste du Kremlin" assistant au baptême de sa filleule, Macha, la 1ère fille du Huïlo.

ishot-8

Il connaît Poutine depuis 1977, il dormait et mangeait chez lui, Poutine venait le chercher dans sa bagnole aux portes de la garnison où il faisait son service militaire et ils partaient toute la nuit en virée dans Léningrad. http://krug.novayagazeta.ru/12-zoloto-partituri Roldouguine : "Vova, c'est comme mon frère." Au Kremlin, on a donné à Roldouguine le surnom de Prince Muichkine, le héros christique du roman de Dostoïevski L'idiot, prêt à se sacrifier pour sauver "les âmes immortelles" du marchand Rogojine et d'Anastasia Philippovna. Le benêt Roldouguine a été choisi comme prête-nom pour les activités frauduleuses de Poutine parce que le luxe ne l'intéresse pas  et qu'il ne prend rien pour lui. : "Ролдугин никогда ничего не взял, его не прельщает роскошная жизнь. В нашем кругу его называют князем Мышкиным".

***

Poutine vient d’annoncer que l’Agence fédérale des archives russes passe désormais sous son contrôle personnel, car « elles représentent une valeur particulière. »  http://www.svoboda.org/content/article/27653576.html

ishot-4

***

ishot-9

Peskov : "Rien de nouveau, puisque le nom de celui dont on ne doit pas prononcer le nom n'y est pas !"

***

La dernière blague russe : В панамском офшоре Путина найден керченский мост и свет в домах крымчан. Dans les comptes off-shore de Poutine, on a également trouvé le pont de Kertch et le courant électrique pour la Crimée.

***

Au fur et à mesure que les infos tombent : Investigations sur le bataillon Prizrak (Louganda) et les criminels de guerre pour lesquels Moscou assure le visa-support. https://informnapalm.org/en/russia-opens-visas-terrorists-operating-ukraine/

***

Nadia confirme dans cette lettre à ses avocats qu'elle ne fera pas appel, car cela n'aurait aucun sens, la justice étant un mot vide de sens en Russie :

ishot-6

ishot-7

"Elle se porte relativement bien, mais a cessé de prendre les compléments nutritifs, elle ne boit plus que de l'eau."

Feygin : "Vera, qui a vu Nadia après nous, n'est pas parvenue davantage à la convaincre de changer d'avis : elle commencera sa grève de la soif après-demain, le mercredi 6 avril."

Lettre adressée au colonel Kolganov, le directeur de la prison :

ishot-1

« J’ai été kidnappée par les forces spéciales russes, emmenée contre mon gré en Russie, et illégalement détenue dans les prisons russes. Je ne suis coupable de rien et ne reconnais pas le verdict du tribunal.

En protestation contre les actions criminelles des autorités russes contre moi et l’Ukraine, je déclare commencer le 6 avril une grève de la soif illimitée. J’exige mon retour immédiat en Ukraine ! J’interdis qu’on me transfère ailleurs qu’en Ukraine ! J’exige que soient présents à cette occasion des représentants ukrainiens, tels que le consul d’Ukraine à Rostov, ou mes avocats.

J’interdis aux médecins russes de m’examiner et j’exige d’être immédiatement examinée par des médecins ukrainiens ou européens !

J’interdis qu’on m’oblige par la force à cesser ma grève de la faim et qu’on me sorte de ma cellule pour une autre destination que l’Ukraine. Je considérerai toute contrainte physique à mon égard comme un acte de torture et je résisterai !

J’interdis qu’on me mette à l’isolement et exige qu’on autorise ma mère et ma soeur à me faire de courtes visites, ainsi que mon assistant parlementaire Oleg Mezentsev, les consuls ukrainiens et les représentants de comités de surveillance des droits de l’Homme russes et européens. »

Leonid Petrachis, le gangster qui est à la tête de la commission pour les Droits de l'Homme dans l'oblast de Rostov : « L'état de santé de Savtchenko n'est pas un obstacle pour son prochain transfèrement dans son lieu de détention.» http://www.interfax.ru/russia/501918

ishot-11