ishot-3

Nikolaï Polozov : "Je viens de voir Nadia. Elle est amaigrie, avec des poches noires sous les yeux, elle pèse un peu moins de 60 kg. Elle m'a dit que c'était pire hier. Vendredi, elle a autorisé qu'on lui fasse des analyses de sang. D'après ses mots,  la prothrombine est 4 fois supérieure à la norme. Les médecins lui ont dit que son sang se transformait en une sorte de goudron qui peut bloquer le coeur à n'importe quel moment et provoquer sa mort pendant le sommeil.

L'administration de la prison s'est affolée, c'est d'abord le directeur de la prison qui l'a prévenue qu'on allait la nourrir de force, puis c'est Moscou qui a envoyé une équipe médicale, avec à sa tête une certaine Irina Ivanovna. Nadia ne se souvient pas de son nom de famille. Les médecins ont tenté de la convaincre d'accepter d'être hospitalisée. Nadia a refusé. Elle a seulement accepté des injections de glucose et de sodium.

Elle continue sa grève de la faim et de la soif. Elle est consciente qu'on ne pourra pas lui faire longtemps encore ces intraveineuses, car ses veines sont littéralement en feu, mais pour l'instant elle refuse de cesser sa grève.  Elle attend avec impatience qu'on autorise la venue de médecins indépendants, ukrainiens ou allemands, mais rien ne laisse espérer que ce soit possible dans un avenir proche.

Elle a écrit pour ses avocats une déclaration, j'ai dû la redonner à la sortie, sous prétexte qu'elle doit nous être envoyée par la poste, en conformité avec la législation russe. Nous verrons si nous la recevons un jour.

Elle s'adressait aussi à ceux qui la soutiennent, elle est au courant de la ligne directe du 14 avril et demande aux médias de poser à Poutine une question et une seule : Quand allez-vous la rendre à l'Ukraine ? Elle prie également le président Porochenko d'être un peu peu plus actif dans ses pourparlers, joignant à sa prière la métaphore suivante : quand une retenue d'eau est presque pleine, il suffit parfois d'une seule goutte pour qu'elle déborde et je suis peut-être cette goutte d'eau. Une fois que je serai libre, il y aura une réaction en chaîne et  tous les autres otage seront peut-être libérés.

Nadia tient le coup pour l'instant, mais ses forces s'épuisent. Nous avons convenu qu'elle essaierait de tenir encore jusqu'à jeudi quand Feygin viendra la voir."

ishot-4