Précisions supplémentaires sur la garde nationale (400.000 hommes) créée la semaine dernière par Poutine : http://grani.ru/Politics/Russia/FSB/m.250459.html 

ishot-1

Son nom a changé, ce sera RosGvardia, c'est-à-dire garde nationale de la fédération de Russie.

Zolotov, l'homme de main auquel Poutine a confié son commandement, intègre le conseil de sécurité. (Gryzlov, le représentant russe pour les pourparlers au sujet de l'Ukraine, n'en fait plus partie.)

Le champ d'action de la Rosgvardia est élargi à l'international, elle pourra aller combattre n'importe où à l'étranger : si, pour faire intervenir ses forces armées hors des frontières, Poutine avait besoin d'une autorisation du Conseil de la Fédération (toujours acquise, certes, mais cela prend du temps), l'envoi de la Rosgvardia où que ce soit dans le monde est du seul ressort de Poutine et il lui suffira d'en donner l'ordre. 

La Rosgvardia a le droit de prendre le contrôle de l'aviation civile pour en assurer sa sécurité.

La Rosgvardia a le droit de limiter ou d'interdire l'usage de tous les moyens de communication en cas de situation d'urgence. Elle a priorité sur les autres instances du pouvoir et sur l'armée pour les utiliser.

Dans un pays normal, on appellerait cela la mise en place des instruments nécessaires à un coup d'état. 

Voir par ailleurs sur le forum de Matt : http://forum-ukrainien.forumactif.org/t1228p875-et-en-russie#18350

(Comme vous le savez, mon ordinateur a rendu l'âme, j'ai perdu tous mes liens et tous mes logiciels et le vieux PC que j'utilise désormais rend extrêmement difficile l'édition de billets : j'ai mis 3 heures à éditer celui-ci... Désolée pour ce service minimum !)