A Kiev, quelques dizaines de personnes (oui, quelques dizaines, vous avez bien lu…) manifestent avec Maria Ivanovna qui demande la libération de sa fille Nadia Savtchenko. 

ishot-2

Vera a pu voir sa soeur hier, elle l'a suppliée d'accepter les perfusions. Nadia a accepté, mais seulement jusqu'à mercredi, juste pour ne pas mourir. Manifestement, toutes les deux ont encore un peu l'espoir que le verdict qui sera prononcé demain contre Alexandrov et Eroféïev (les procureurs ont demandé 15 ans) déclenche un début de commencement de perspective d'une mise en branle de l'initiation de la mise en route d'un échange éventuel possible. Novikov y croit un peu, Feygin pas du tout.  

ishot-4