J’ai décidé d’aborder ce sujet après avoir lu hier le commentaire de Vincent. A la fois pour le rassurer : si, vous êtes plus d’une dizaine à lire le blog et nous inquiéter tous : il n’y a qu’une trentaine de Français à venir le consulter régulièrement. Il y a aussi des Belges, des Américains, parfois un ou deux Ukrainiens, un fidèle lecteur allemand, des Russes qui ne sont pas des trolls, un ou deux Baltes, et des lecteurs improbables du Zimbabwe, du Pérou, des Philippines ou de Madagascar qui arrivent ici par erreur : ils passent sur le blog moins de 30 secondes. D’après le compteur, Ukraine2014 est visité chaque jour par 200 personnes en moyenne, mais elles sont comptabilisées à chaque fois qu’elles reviennent, donc je parlerais plutôt d’un total d’une cinquantaine de lecteurs réels. Ici une capture d’écran de mes "fourneaux" pour le pourcentage par pays au moment où j'écris :

compteur

Il y a quelques mois, j’ai eu l’occasion de citer sur France Inter le nom du blog : pendant 24 heures, il y a eu plus d’un millier de curieux, puis plus rien le lendemain, sinon une lettre d’injures en privé pour me traiter de nazie et de salope. 

Je ne connais pas les chiffres pour le blog de Pan Doktor (http://scythica.fr/dok/) ou le forum de Matt (http://forum-ukrainien.forumactif.org/forum), mais j’ai l’impression que nous avons, en gros, les mêmes lecteurs et que nous avons fait malheureusement le plein de ceux qui s’intéressent à la progression de l’Hydre et à son impact sur nos sociétés ukrainienne et européennes. Quand ceux qui ne veulent pas savoir auront relié entre eux tous ces points qui clignotent et auront vu le dessin (ou dessein ?) apparaître, ils s'étonneront, mais ce sera trop tard...

C’est un triste constat, mais il ne me décourage pas, même s’il est des jours où je renonce à publier un billet, car tel article que j'envisageais de traduire du russe se révèle n'être qu’un rabâchage de ce que nous savons déjà ou bien que telle info venue d'Ukraine révèle que son gouvernement s'acharne à marcher sur le même râteau avec une obstination désespérante et souvent coupable. 

En créant ce blog en mars 2014, après avoir migré du Routard (d'où vient le noyau dur de mes premiers lecteurs), j'imaginais qu'il ne durerait que quelques mois : il a maintenant plus de deux ans et je ne me vois pas l'arrêter dans un horizon proche, la situation étant de plus en plus inquiétante pour la Russie (celle que j'aime) et pour l'Ukraine. 

PS : Un grand merci à Symmaque qui relaie certains de mes billets sur Twitter !

(J'ai personnellement choisi de n'être ni sur Facebook, ni sur Twitter pour deux raisons : pour éviter les trolls et parce qu'il faut du temps pour dire des choses intelligentes en 140 signes, et le temps est ce qui me manque le plus !)

***

screenshot_70

Interprétation sur instruments populaires de 1944 https://www.youtube.com/watch?v=ZOpKeSUvCIs