bienvenue

carte

La colonie pénitentiaire № 8 de Labytnangui, ville du district autonome de Iamalo-Nénétsie, également connue sous le nom d’Ours blanc, se trouve au-delà du Cercle polaire. Voici quelques images du camp où Oleg Sentsov est en grève de la faim depuis 33 jours :

barbelés

cellules

cellule 2

denissova

Loudmila Denissova, la médiatrice ukrainienne pour les Droits de l'Homme auprès de la Rada, s'est présentée ce matin devant la prison pour exiger de voir Oleg Sentsov. Elle voulait s'assurer qu'il était encore vivant. 

"J'ai rencontré le directeur, qui m'a déclaré que ce n'était en aucun cas possible. Il ne m'a pas donné la raison de ce refus. Quand je lui ai demandé comment se portait Oleg, il m'a répondu qu'il ne me donnerait aucune information à ce sujet et il m'a prié de quitter le territoire de la colonie pénitentiaire."

http://gordonua.com/news/war/ombudsmen-denisova-soobshchila-chto-ee-ne-pustili-k-sencovu-251004.html

moskalkova

Tatiana Moskalkova, la médiatrice russe pour les Droits de l'Homme en Russie (on est prié de ne pas rire !) : "Denissova m’a téléphoné pour exiger que j’intervienne auprès du directeur de la colonie, ce qui est une infraction aux accords passés." Il s'agit sans doute de la proposition russe d'autoriser une visite après le 22 juin. Pourquoi cette date ? Toutes les hypothèses sont permises...  http://gordonua.com/news/war/ukrainskiy-ombudsmen-poseshchaet-koloniyu-gde-nahoditsya-sencov-v-narushenie-dogovorennostey-moskalkova-251009.html

dmitriev

Le tribunal suprême de Carélie vient d’annuler le jugement d’acquittement de Youri Dmitriev. Il avait été accusé de pédophilie envers sa fille adoptive et arrêté en décembre 2016. Le parquet avait alors demandé 9 ans de camp à régime sévère. Relaxé après son procès, il est donc menacé de retomber dans les griffes de la pseudo-justice poutinienne. Ah, j’oubliais une petite précision : c’est un historien qui enquêtait pour Mémorial  sur les victimes du Goulag.  https://www.svoboda.org/a/29290800.html

dmitriev 2

Commentaire de Youri Dmitriev : "Ils n'ont pas l'habitude de perdre."

killer