26 mai 2016

Nouvelles en vrac

Les deux militaires du GRU ont été accueillis chaleureusement à Moscou : *** Arrivée à Lougansk du 52ème convoi : les russo-terroristes étaient à court de munitions après cette semaine meurtrière dans le Donbass. *** Suite à sa déclaration de la semaine dernière ("La Crimée, c'est la Russie et j'aurais fait comme Poutine si j'avais été à ce moment-là au pouvoir"), Gorbatchev est interdit d'entrée en Ukraine pour 5 ans. *** Lors de sa visite en Grèce qui débute demain, Poutine se déplacera dans trois limousines blindées... [Lire la suite]

19 mai 2016

Manuel de survie

Dans cet article intitulé "Si vous êtes convoqué par la Gestapo", un Russe donne des conseils à ses concitoyens. http://avmalgin.livejournal.com/6255278.html Ils vous ont demandé de vous présenter ? Ils veulent vous voir parce qu’ils ont des questions à vous poser ? Ils ont déposé un avis de convocation dans votre boîte à lettres ? Ils vous ont téléphoné parce qu’ils voudraient avoir une petite conversation avec vous ? Instructions à suivre : Ne pas leur parler, ne pas répondre à leurs coups de fil, ne... [Lire la suite]
09 novembre 2015

Procès Savtchenko : 18ème jour

En guise de prologue Tandis qu’un député ukrainien frappait sur la tête d'une de ses collègues avec une bouteille en verre dans les locaux de la Rada ( https://www.youtube.com/watch?v=lsVK0G6mMpA ) Nadia Savtchenko faisait son travail de députée depuis la cellule de sa prison et transmettait au parlement ukrainien son premier projet de loi. Novikov : « Elle propose qu'un jour de préventive soit compté pour deux, car les conditions de détention en attente d'un procès sont souvent plus rudes que dans un camp à... [Lire la suite]
03 novembre 2015

Procès Savtchenko : 17ème jour

Nadia s’adressait hier dans cette courte vidéo à tous ceux qui suivent son procès : « Si vous m’entendez, je veux transmettre ma force et mon énergie à des amis. S'ils sont mes amis, ils sont donc aussi les vôtres, non ? Alors, n’oubliez pas d’envoyer aussi des lettres de soutien à mes deux compatriotes qui sont jugés actuellement à Grozny : Nikolaï Karpyouk et Stanislas Klykh. On les a torturés, ils ont besoin de savoir qu’on pense à... [Lire la suite]