07 mars 2015

Intermezzo

Soulagement de ne plus avoir à compter le nombre de jours, mais le sort de Nadia Savtchenko est toujours suspendu au bon vouloir d'un psychopathe. Poutine avait fait déclarer hier par Peskov que le contenu de sa lettre à Porochenko ne serait pas rendu public. Le président ukrainien en a toutefois révélé le sens général, commenté ici par deux tweets de Polozov : "La décision finale au sujet de Savtchenko sera basée sur les normes du droit et les principes humanistes." C'est la réponse de Poutine à Porochenko. D'autres questions ? ... [Lire la suite]