22 septembre 2015

Au théâtre ce soir

Que retenir de cette 1ère représentation ? La décoration est  à la hauteur de ce petit théâtre de province : pauvre, comme le texte de la pièce, incroyablement répétitif. Un seul passage amusant : l’acteur qui joue le rôle du procureur demande au tribunal de déposséder les avocats de l’affaire, car « ils nuisent à la défense de l’accusée et devraient être remplacés par des avocats plus compétents. »  Les trois juges (membres permanents de la troupe de Donetsk, aucun comédien moscovite n’ayant... [Lire la suite]

22 septembre 2015

En direct du procès Savtchenko

Les journalistes n'ont pas été autorisés à entrer dans la salle. Ils sont dans une salle attenante où le procès est retransmis sur un écran. En direct de Rostov : https://www.youtube.com/watch?v=1S22eq7NPGY#t=2733 Je rédigerai un second billet plus tard dans la journée à la fin de l'audience.
21 septembre 2015

A la veille du procès

A 10 heures demain (heure de France) début à Donetsk (Russie) du procès de Nadia Savtchenko en audience (enfin) publique.  http://gordonua.com/news/war/Feygin-Zavtra-nachnutsya-slushaniya-dela-Savchenko-po-suti-98737.html Ce sera l’occasion de découvrir qui seront les trois juges chargés de mettre en scène le scénario qu’on leur a écrit. (Ce petit tribunal municipal n’en possède que trois : Leonid Stepanenko, un criminaliste qui dirigeait l’audience préliminaire à huis-clos de la semaine dernière, Ali Khaïboulaïev, le... [Lire la suite]
15 septembre 2015

Nadia Savtchenko : audience préliminaire

Cizo n°3 (maison d'arrêt) de Novotcherkassk, où est détenue Nadia Savtchenko. Le tribunal de Donetsk (Russie) où elle va être "jugée" se trouve à 3 heures de route. L'audience préliminaire a commencé ce matin à huis-clos, elle a pour but de prolonger la détention préventive le temps du procès et de fixer le calendrier des futures audiences. Le juge s'appelle Leonid Stepanenko. Sept observateurs étrangers sont présents, ils viennent de Suède, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et des USA. Plusieurs "Cent-Noir", une... [Lire la suite]