19 avril 2016

Nadia cesse sa grève de la faim et de la soif

Porochenko : « J’ai initié hier soir une conversation téléphonique avec Poutine. Il me semble que nous nous sommes mis d’accord sur un certain algorithme en vue de la libération de Nadejda. Toutefois, je demanderais à tous d’éviter de spéculer sur la date possible de son retour et les futures démarches : cette question ne peut pas faire l’objet de jeux politiques. » Ilya Novikov, qui est actuellement à Kiev : "Je viens d'assister à une discussion historique. Le président Porochenko a téléphoné à Nadia dans sa... [Lire la suite]

18 avril 2016

Nadia Savtchenko au 13ème jour de sa grève de la faim et de la soif

Fin du procès Alexandrov-Eroféïev (la maman de Nadia y assiste) : les deux inculpés sont condamnés pour terrorisme à 14 ans de prison par le tribunal du quartier Golosséïevsky de Kiev. La sentence ne sera exécutoire que dans un délai de 30 jours, soit le 19 mai, et seulement si personne ne fait appel d'ici là... Tout appel rendrait impossible, tant qu'un nouveau procès n'aurait pas confirmé ou infirmé le verdict actuel, l'hypothétique échange entre Nadia et les deux militaires russes. C'était ici en direct :... [Lire la suite]
27 mars 2016

Une grande malade

Andreï Biljo est un psychiatre russe. Je résume son diagnostic :  http://www.svoboda.org/content/article/27628280.html « Si je devais comparer la société russe à un être humain, je dirais que, pendant ces 10 ou 15 dernières années, il s’est complètement et désespérément abruti. Ou, pour employer un terme médical, il en est arrivé à un stade avancé de sclérose. Ses vaisseaux sont obturés par une matière indéfinissable, ce qui l’empêche de se souvenir des évènements passés. Sa mémoire est pour ainsi dire morte. Je... [Lire la suite]
19 mars 2016

Le procès-miroir de Kiev

Des milieux "bien informés" prétendant que Nadia Savtchenko pourrait être échangée après le verdict contre les deux Grushniki capturés dans le Louganda le 16 mai 2015, je pense que le déroulement de leur procès pourrait vous intéresser. En quelques mots, c’est un joli bardak (comme on dit en russe, comprenez foutoir), aussi hallucinant, mais pour des raisons différentes, que la farce judiciaire qui s’est jouée ces derniers mois à Donetsk et qui va s’achever lundi et mardi prochain. (Si toutefois l’accident d’avion ce matin à Rostov... [Lire la suite]
25 octobre 2015

Un drôle d'avocat, ce Kravtchouk !

Constantin Kravtchouk, l’avocat ukrainien d’Alexandre Alexandrov, le sergent du GRU capturé dans le Donbass, déposera plainte demain au tribunal de l'Europe pour absence de soins médicaux à l’égard de son client. Selon lui, après de nombreuses et complexes opérations chirurgicales à la jambe, Alexandrov a été immédiatement conduit en prison, ce qui l’a privé de son droit légitime à une période de convalescence dans un établissement médical. L’avocat répond ici aux questions de Pavel Kanyguine, correspondant de Novaïa Gazeta... [Lire la suite]
07 septembre 2015

De Kirov à Kiev et retour

27 août, Pavel Kanyguine, le journaliste de Novaïa Gazeta, se rend dans un village de l’oblast de Kirov où habitent les parents d’Alexandre Alexandrov, le militaire du GRU capturé par les Ukrainiens.  http://www.novayagazeta.ru/society/69819.html Ils l’accueillent avec agressivité, l’accusent de travailler pour l’Ukraine et les USA, menacent de lâcher leur chien sur lui. « Vous êtes un traître, on n’a rien à vous dire. Vous n’arrêtez pas d’écrire des articles sur lui, c’est à cause de ça qu’il est toujours... [Lire la suite]
29 mai 2015

Silence sur la ligne

Pavel Kanyguine, le correspondant de Novaïa Gazeta a de nouveau rendu visite aux deux spetsnaz. Il ne comptait pas les filmer, mais tous deux lui ont demandé de le faire pour pouvoir au moins communiquer avec leurs familles de cette manière, car personne ne répond à leurs coups de fil …  (On voit là que l'oukaze de Poutine est déjà opérationnel : leurs proches renient les deux prisonniers. Où est le temps où les mères de soldats partaient en Tchétchénie arracher leurs fils aux griffes de l'état-major ? Il ne sera désormais... [Lire la suite]