29 mai 2015

Silence sur la ligne

Pavel Kanyguine, le correspondant de Novaïa Gazeta a de nouveau rendu visite aux deux spetsnaz. Il ne comptait pas les filmer, mais tous deux lui ont demandé de le faire pour pouvoir au moins communiquer avec leurs familles de cette manière, car personne ne répond à leurs coups de fil …  (On voit là que l'oukaze de Poutine est déjà opérationnel : leurs proches renient les deux prisonniers. Où est le temps où les mères de soldats partaient en Tchétchénie arracher leurs fils aux griffes de l'état-major ? Il ne sera désormais... [Lire la suite]