27 novembre 2018

Quand la Russie juge ses otages...

Les 24 marins kidnappés par la Russie ont été divisés en trois groupes : une dizaine comparaît actuellement devant un tribunal de Simferopol (Crimée occupée) pour connaître les chefs d’inculpation et les mesures de détention, une autre dizaine connaîtra son sort demain (car la salle est trop petite) et les trois marins blessés lors de l’acte de piraterie comparaîtront ultérieurement à Kertch, quand leur état de santé permettra cette parodie de justice. D’après l’un des avocats des otages ukrainiens, il est probable que les procès se... [Lire la suite]