26 juillet 2015

Franz Kafka

A la veille de cette semaine judiciaire, quelques phrases tirées du Procès de Franz Kafka pour mieux comprendre ce qui attend Nadia S. et Oleg S. : Vous vous conduisez pire qu'un enfant. Que voulez-vous donc ? Vous figurez-vous que vous amènerez plus vite la fin de ce sacré procès en discutant avec nous les gardiens, sur votre mandat d'arrestation ou sur vos papiers d'identité ? Nous ne sommes que des employés subalternes, nous nous connaissons à peine en papiers d'identité et nous n'avons pas autre chose à faire qu'à vous garder... [Lire la suite]