ishot-3

Concernant l'accord que Porochenko aurait donné de laisser entrer le convoi dans l'oblast de Lougansk, je vois qu'il convoque en urgence son conseil de sécurité et de défense pour décider de la conduite à suivre. Donc il n'aurait pas encore décidé ? 

Марчук: Колонна российских "миротворцев" возле Тулы разделилась на две части.

http://gordonua.com/news/politics/Marchuk-Kolonna-rossiyskih-mirotvorcev-vozle-Tuly-razdelilas-na-dve-chasti-CHto-to-zamyshlyaetsya-36243.html

Evguény Martchouk, ex-directeur du SBU : "Le convoi s'est scindé en deux aux environs de Toula. Une partie s'est dirigée vers Rostov et il est possible que son chargement soit humanitaire. L'autre a pris la direction de Donetsk et son contenu est très douteux, il est à craindre que ces Kamaz-là transportent des soldats et de l'armement. Je rappelle que Poutine a laissé entendre qu'il ferait une déclaration retentissante lors de sa visite en Crimée ..."

Justement, le voici qui arrive à Sévastopol (prévoyez du coton pour les oreilles) : https://www.youtube.com/watch?v=Jm8alxD6YjI

Pendant ce temps-là, au poste-frontière d'Izvarino côté russe : 

frontière

Sur la guérite : "L'Ukraine est déjà crevée"

tank

Un automobiliste sur la M4 (cette route longe la frontière russo-ukrainienne) non loin de Rostov : "On n'arrête pas de doubler ces camions chargés de blindés. A Moscou, tout ça paraissait bien lointain, mais quand on est sur place, ça fait plutôt peur. Et tous ces véhicules militaires vont vraiment vers Rostov."

Je vous recommande la lecture de l'excellent blog d'Annie Daubenton, son dernier billet résume bien la situation :

http://alternatives-economiques.fr/blogs/daubenton/2014/08/13/la-russie-cachee-les-fruits-dune-longue-experience/